praline en Russie

1352 mots 6 pages
Exportation de pralines de luxe à Moscou

Le choix du produit :
Nous avons choisi le chocolat comme produit car il est très souvent offert comme cadeau par les
Russes et qu’il y est là-bas un symbole de plaisir et de magnificence. Les résidents riches de Moscou constituent notre public-cible. Les russes sont particulièrement sensibles au conditionnement des produits donc celui-ci sera un critère important dans la conception de nos emballages.

De plus, les produits européens sont souvent considérés comme étant de meilleure qualité et les consommateurs estiment par conséquent que leur prix est justifié.

Marché russes des confiseries Segment du chocolat
31,6%

Segment des pralines
16,8%

Segment des pralines de luxe
12%

Quantités et conditions de transport
Nous savons que les Russes n’aiment pas attendre, le délai doit être court. De ce fait, nous envoyons nos commandes par fret aérien pour la rapidité.
Cependant, nous sommes conscients des conditions climatiques de la Russie : en été, jusqu’à +40° et en hiver jusqu’à -25° et moins… Le conditionnement de nos chocolats est prévu dans des boîtes qui contrôlent la température du chocolat. Nous travaillons avec la collaboration de Pierre Marcolini, expert en chocolat, en vue de conditionner nos créations à une température comprise entre 8 et 18
°C pendant 48 heures, de sorte que le chocolat conserve toutes ses propriétés : olfactives, gustatives et esthétiques. Nous avons défini les conditions de stockage et la durée de conservation à 6 mois à une température de 15 ° et 18 ° et - 60% d’humidité.
Ce sont des clients qui apprécient les commandes de grandes quantités pour faire des économies d’échelles. À long terme, nous devrions envisager d’investir dans du nouveau matériel de production. Concernant les stocks, nous avons choisis d’un commun accord, avec notre agent, d’envoyer 250 kg de pralines répartis en 1500 boîtes par mois. En fonction des besoins de notre clientèle, la

en relation

  • WAWI
    316 mots | 2 pages
  • Étude jeff de bruges
    292 mots | 2 pages
  • Nutella
    723 mots | 3 pages
  • Le marché du chocolat
    5051 mots | 21 pages
  • Vente à l'export
    3291 mots | 14 pages
  • Etude de cas ferrero
    5693 mots | 23 pages
  • Conflit denner et cailler
    1558 mots | 7 pages
  • La consommation du chocolat dans le monde
    2014 mots | 9 pages
  • Le segement du chocolat
    5988 mots | 24 pages
  • Etude de marché de lindt
    9681 mots | 39 pages