Première es

1179 mots 5 pages
C'est sur les textes littéraires qui créent des émotions, qui font réfléchir, que les auteurs se sont appuyés afin de défendre une cause, de façon réellement puissante. Pour défendre une cause les auteurs argumentaient leurs œuvres, présentaient une opinion favorable ou non sur la cause, mais surtout tentaient de convaincre et persuader un public. Ce public pouvait aller d'un simple lecteur à parfois même un pays entier. Tout au long de cette dissertation nous essayerons d'analyser «Par quels moyens les textes littéraires peuvent-ils se révéler particulièrement puissants pour défendre une cause ? » c'est-à-dire montrer comment les textes littéraires parviennent à défendre une cause parfois dans de rudes conditions politiques sociales, morale..
Pour cela, nous verrons dans une première partie comment le lecteur est impliqué dans les textes littéraires puis dans un second temps nous verrons que les auteurs utilisent la réalité dans les textes afin de pouvoir s'y identifier.

L'implication du lecteur dans les textes littéraires est un des premiers moyens de défendre une cause de façon puissante.
Certains textes littéraires contiennent des personnes qui incarnent l'argumentation c'est-à-dire par le biais d'un personnage l'auteur à la volonté de convaincre de persuader son lecteur.
C'est le cas des contes, du théâtre et des poésies. En effet ces œuvres cherchent dans un contexte plaisant, plus ou moins explicitement faire passer un message, défendre une thèse une cause donc le lecteur peut s'identifier aux personnages. Certains contes peuvent être qualifiés de philosophique quand ils sont écrits pour illustrer une thèse ou parfois même utiliser la moquerie.
En témoigne, l'Avare de Molière pièce de théâtre datant de 1668 traite à travers le comique et la moquerie, la hantise de la dépense et du vol par le biais du personnage "Harpagon ". Harpagon,un horrible vieil homme avare,veut se marier avec la femme que son fils aime,et veut marier sa

en relation

  • Premiere
    12020 mots | 49 pages
  • Premiere es
    368 mots | 2 pages
  • Premiere
    3366 mots | 14 pages
  • Première
    425 mots | 2 pages
  • Premiere s
    341 mots | 2 pages
  • Premiere
    689 mots | 3 pages
  • premiere
    369 mots | 2 pages
  • premiere
    721 mots | 3 pages
  • Premiere es
    680 mots | 3 pages
  • Premiere
    1778 mots | 8 pages