Prepa

749 mots 3 pages
Séquence II : Baudelaire, Les Fleurs du Mal,
«Spleen» ('' Quand le ciel bas et lourd...'')

I-Emprisonnement progressif
a) Un cadre opressant
1 ère proposition subordonnéé qui exprime l'écrasement souligné par le lexique : bas, lourd, pése, couvercle. Multiplicat° des groupes syntaxiques (''comme un couvercle'' comparaison, GN, CCL, GN sujet)
Ecrasement accentué par l'enjambement du vers 1 au 2 car voyelles nasales étirées. Insistance sur 2 éléments liés: l'extérieur avec le ciel comparé à 1 couvercle (objet banal) et l'intérieur, l'esprit qui est personnifié (situation de victime): ''gémissant'', ''en proie'' v.2. La 2nde proposi° de temps (v.3,4)= agrava° de l'idée d'emprisonnement. Passage de la verticalité (ciel, esprit) à l'horizontalité (horizon,cercle(=enterrement)). De + sensation physique de pesanteur et absence de lumière = ''jour noir'' = oxymore qui met en relief ctte obscurité dominante. V.3 évoque l'encerclement ac ''horizon'',''cercle'' ms aussi ''embrassant'' mis en exergue par sa post-position = structure perturbée dc participe présent en relief. Comparaison ''plus triste que...'' permet a nv de lier éléments extérieurs et intérieurs ac ''nuit'' rimant ac ''ennui''. Présent utilisé qui suggère une action répétitive et générale. Ciel généralement associé a légèreté,éléva° est vécu ici cme 1 poids, une force opressante dc espérance emprisonnéé.

b)Espérance emprisonnée
2nde strophe qui s'ouvre sur la terre marquant 1 étape supplémentaire ds l'enlisement du poète,constituée d'1 CCT développé par la sub. relative qu'il contient : v. 6,7,8 intrduit par ''Où'' = pronom relatif (ou sans accent est conj. de coordina°. Strophe évoquant un sentiment de claustra° par le chp lexical du lieu clos : ''cachot'' v.5, ''murs'' v.7, ''plafond'' v.8 = malaise ds l'âme du poète. ''Espérance'' = allégorie décrite ds une lutte vaine ; ''aile timide'', ''battant les murs'' = allitéra° en dentale (d,t) soulignant une succession de chocs cntre les obstacles.

en relation

  • Prepa
    11741 mots | 47 pages
  • Prépa
    14338 mots | 58 pages
  • Prépa
    813 mots | 4 pages
  • Prépa
    941 mots | 4 pages
  • Prépa
    10450 mots | 42 pages
  • Prepa
    1880 mots | 8 pages
  • Prepa
    802 mots | 4 pages
  • Prépa
    1084 mots | 5 pages
  • Prepa
    554 mots | 3 pages
  • Prepa
    784 mots | 4 pages