Presentation de john heartfield

Pages: 2 (354 mots) Publié le: 21 mars 2013
Il s'agit d'un photomontage de John Heartfield datant de 1938. Il est aujourd'hui exposé au Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg. Ce photomontage est composé de deux plans distincts : unpremier plan avec des cadavres et des ruines et un second avec une main. Sur le premier plan vient se superposer le titre de l’œuvre.
Cette œuvre était destinée à être affichée dans des journaux oudes revues politiques.
Elle est très sombres, les couleurs utilisées sont le orange, le noir, le rouge et très peu de blanc. Les couleurs usées rappellent les couleurs sépia. Le titre est blanc cequi créé un contraste avec le reste de l’œuvre. L'image est "trafiquée" du fait que c'est un photomontage.
Au premier plan, on peut voir des cadavres les uns sur les autres; ils sont allongés la têteen direction des ruines que l'on aperçoit sur la droite. On ne distingue pas bien leur visage. Sur la droite, on voit des ruines.En arrière plan, cinq avions qui volent vers le ciel. La fumée qu'ilsdégagent trace la forme d'une main que l'on pourrait qualifiée de cadavérique. Du bas vers le haut, la fumée est de moins en moins précise. Au niveau du poignet de cette "main", les os sont bienreprésentés puis les doigs de la main ne sont que des "traits" de fumée.
Le titre, " C'est le salut qu'ils apportent !" est un peu ironique car il semble comparer la mort (ou le salut) à un signe demain(encore une fois un salut).



C'est une affiche anti-Nazisms créé par John Heartfield. Il Titre "Das ist das Heil, das siebringen" se traduit par "C'est le bonheur qu'ils apportent". Propblyinfluencé par HitlerSault "Heil Hitler". Je pense que l'image fonctionne aussi bien en raison de mélangeHeartfield des médias. Grâce à des photographies pour montrer le réalisme de ce qu'il se passe et enle mélangeant avec l'image de la main de squelette. Pour moi, lesymbolisme de la main de squelette, c'est comme la main de la mort détruisant la terre.Ou la main d'Hitler, et ses avions et les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • John heartfield
  • John Heartfield
  • John heartfield
  • John heartfield
  • John heartfield
  • John heartfield
  • John heartfield
  • John heartfield

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !