Presentation personnage les misérables

459 mots 2 pages
Javert
Personnage fictif du roman « Les misérables », Javert est le personnage qui amène les obstacles au héros Valjean.

Description psychologique de Javert : Il couvrait de mépris, d'aversion et de dégoût tout ce qui avait franchi une fois le seuil légal du mal. Il était absolu et n'admettait pas d'exceptions. D'une part il disait: - Le fonctionnaire ne peut se tromper ; le magistrat n'a jamais tort. - D'autre part il disait: - Ceux-ci sont irrémédiablement perdus. Rien de bon n'en peut sortir. - Il partageait pleinement l'opinion de ces esprits extrêmes qui attribuent à la loi humaine je ne sais quel pouvoir de faire ou, si l'on veut, de constater des damnés, et qui mettent un Styx au bas de la société. Il était stoïque, sérieux, austère ; rêveur triste ; humble et hautain comme les fanatiques. Son regard était une vrille. Cela était froid et cela perçait. Toute sa vie tenait dans ces deux mots : veiller et surveiller. Il avait introduit la ligne droite dans ce qu'il y a de plus tortueux au monde ; il avait la conscience de son utilité, la religion de ses fonctions, et il était espion comme on est prêtre. Malheur à qui tombait sous sa main !

Description physique de Javert : La face humaine de Javert consistait en un nez camard, avec deux profondes narines vers lesquelles montaient sur ses deux joues d'énormes favoris. On se sentait mal à l'aise la première fois qu'on voyait ces deux forêts et ces deux cavernes. Quand Javert riait, ce qui était rare et terrible, ses lèvres minces s'écartaient, et laissaient voir, non seulement ses dents, mais ses gencives, et il se faisait autour de son nez un plissement épaté et sauvage comme sur un mufle de bête fauve. Javert sérieux était un dogue ; lorsqu'il riait, c'était un tigre. Du reste, peu de crâne, beaucoup de mâchoire, les cheveux cachant le front et tombant sur les sourcils, entre les deux yeux un froncement central permanent comme une étoile de colère, le regard obscur, la bouche pincée et redoutable, l'air

en relation

  • Dissertation sur les misérables (hugo)
    6530 mots | 27 pages
  • Lecture analytique de l'incipit de l'assomoir
    724 mots | 3 pages
  • Les misérables
    6756 mots | 28 pages
  • le portrait de Javert Dans les Miserables
    1034 mots | 5 pages
  • Romantisme
    946 mots | 4 pages
  • Les misérables
    1650 mots | 7 pages
  • La découverte des personnages est-elle selon vous la principale source d’intérêt lorsque l’on lit un roman ?
    746 mots | 3 pages
  • la motivation scolaire
    550 mots | 3 pages
  • Ezeazsdz
    2530 mots | 11 pages
  • L'homme qui rit
    1554 mots | 7 pages