Presse et représentation dans l'empire britannique au xixe siècle

851 mots 4 pages
PRESSE ET REPRÉSENTATIONS

Fiche extraite de l'Atlande, 2010, Le monde britannique

VERS LA LIBERTE ET LA DIVERSIFICATION DE LA PRESSE.

En 1815, on édite une cinquantaine de titres à Londres et environs 200 ailleurs. Sauf en Irlande (25 %), la population est très alphabétisée : en 1850, 65 % des Anglais et 50 % des Anglaises. Les chiffres sont plus élevés en Écosse.

A partir de 1785, est publié The Daily Universal register → The Times.
En 1821, est publié The Manchester Guardian.
Il y a des innovations techniques : presse à vapeur en 1814. Les progrès dans les transports permettent une plus large diffusion.

Le droit de timbre (les Stamp Acts) sont un problème. En 1819, le Blasphemous and seditious libels act oblige à la modération.
Les lectures sont collectives au sein des classes dirigeantes : un exemplaire est lu par une vingtaine de personnes.
Les journaux radicaux illégaux tirent à 40 000 exemplaires par semaine !
Dans les années 1830, les impôts sur les journaux baissent et en 1855, on abroge le timbre. En 1861, on met fin à la taxe sur le papier.
La presse populaire de masse se développe. En 1855, est lancé The Daily Telegraph qui est le premier quotidien bon marché. A partir de 1875, les journaux du soir se multiplient. La lecture dans les trains de banlieue se répand. Les magasines sont plus nombreux : Tit Bits (1881, Manchester) tire à un million d'exemplaires. Il ne reste que 5 % d'analphabètes en 1890.

En 1874, les rotatives américaines arrivent en Grande-Bretagne. La photographie se diffuse. Les journaux nécessitent des capitaux très importants. Les nouvelles publications ont des gros titres, de la publicité, des photographies et des cartoons (dès 1887) qui forgent les stéréotypes identitaires.

L'ESSOR DES QUOTIDIENS POPULAIRES.

En 1896, le Daily Mail de Hamsworth contient des articles courts sur le sport, de la publicité, etc. Le but est de distraire et d'émouvoir les lecteurs : 500 000 en 1898, un million en 1900. Le

en relation

  • Colonisation Campodarve 1
    5394 mots | 22 pages
  • Presentation du document le document proposé est une photographie prise à nantes lors de l'exposition universelle de 1904.
    629 mots | 3 pages
  • Guerre de l'opium naissance d'un mythe
    5300 mots | 22 pages
  • L'empire coloniale français
    512 mots | 3 pages
  • Le nationalisme en europe
    21327 mots | 86 pages
  • Les colonies de france
    2931 mots | 12 pages
  • Dominations coloniales
    1725 mots | 7 pages
  • Empire colonial français
    457 mots | 2 pages
  • Exercices d'entraînements au bac S
    1725 mots | 7 pages
  • composition histoire du monde
    4106 mots | 17 pages