Prière

Pages: 15 (3701 mots) Publié le: 19 janvier 2015

Du 14 au 20 Septembre 2014



Introduction
En ce 24ème dimanche du Temps Ordinaire, nous fêtons et nous vénérons la croix glorieuse de notre Seigneur. L’on pourrait bien se demander pourquoi fêter la croix du Christ. Le vendredi saint ne suffit-il pas pour se rappeler des tristes événements qui ont conduit notre Seigneur à une mort atroce ?
Si nous nous arrêtons toutsimplement à l’atrocité de cette mort, il y a lieu de se poser toutes ces questions. Mais en réalité, tout ne s’est pas arrêté à sa mort, elle a été suivie de la résurrection. Et ce n’est qu’à la lumière de cette résurrection que nous contemplons cette mort et tout le bénéfice qu’elle nous a apporté. C’est cette mort en effet, qui nous a guéris et nous a sauvés des conséquences mortelles de notrepéché, nous donnant ainsi d’avoir part à la vie éternelle : « …ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle » (Jn 3,14-15).
C’est donc avec le cœur plein de reconnaissance, que nous vénérons le bois de la croix qui nous a réconciliés avec Dieu notre Père. Puisse cette même attitude nous accompagner dans notre relation avec leChrist tout au long de cette semaine.


LUNDI 15
«Voici ta mère»
Textes à lire : He 5, 7-9 ; Ps 31(30) ; Lc 2,33-35 ou Jn 19,25-27
Notre Dame des douleurs

Lecture : Aujourd’hui, nous célébrons la mémoire de Notre-Dame des Sept Douleurs. Après la croix glorieuse du Christ, l’Église fait mémoire de l’écho de la passion de Jésus dans le cœur de Marie sa mère. Nous prolongeons en quelquesorte la contemplation de la souffrance mortelle du Christ qui nous a valu le pardon de nos péchés et la réconciliation avec Dieu. Notre regard se fixe aujourd’hui sur sa mère, c’est-à-dire, celle dont le cœur a été transpercé par une épée de douleur, lorsqu’elle suivit son fils unique sur le chemin du calvaire, assista à sa crucifixion et prit entre ses bras son corps inerte. C’est précisément laraison pour laquelle, les lectures de ce jour se centrent une fois de plus sur la passion de Notre Seigneur.
Dans la première lecture, l’écrivain sacré revient sur l’agonie de Jésus au jardin des oliviers (Cf. Mt 26,36-46) et ce qui est intéressant pour nous ici, c’est la lecture qu’il fait de cet événement. À quelques heures seulement de son arrestation, Jésus a ressenti de l’angoisse et de latristesse. Il était même tenté de se dérober de sa passion et c’est la raison pour laquelle il a d’abord demandé au Père s’il pouvait faire passer cette coupe loin de lui, en insistant tout de même que ce soit sa volonté (celle du Père) qui s’accomplisse et non la sienne. Et c’est dans cette prière instante et ce combat pour se soumettre à la volonté de son Père qu’il entre en agonie. En fin decompte, le Père exauce sa prière en lui accordant la grâce d’affronter sereinement sa passion jusqu’à la mort et en le ressuscitant le troisième jour. C’est de cela que l’auteur de l’Épître aux Hébreux nous parle lorsqu’il nous dit au verset 7 : « ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant étéexaucé en raison de sa piété ». Cet épisode de la passion du Christ est pour nous, une belle école de l’obéissance à la volonté de Dieu. Et si nous faisons mémoire de Marie aujourd’hui, c’est parce qu’elle a accompagné et soutenu son Fils dans son obéissance au Père jusqu’à la mort, par sa propre obéissance.
Au pied de la croix de son Fils, elle souffre horriblement mais, elle non plus ne serebelle contre la volonté de Dieu. Au contraire, entre la mère et le Fils règne une forte communion dans la douleur et dans l’obéissance à la volonté du Père. Dans cette douleur qu’elle accueille dans la foi, son Fils lui confie la maternité de ses disciples : « Femme, voici ton fils » (Jn 19,25). Et c’est au milieu de ces douleurs d’enfantement que Marie offre au Père son Fils premier né, lorsqu’elle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Priere
  • La prière
  • La priere
  • Prière
  • Prière
  • priere
  • Prière
  • La priere

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !