Prise en charge de l'usager dans un reseaux

884 mots 4 pages
Comment un usager peut être pris en charge dans cette logique de réseaux ?

Depuis la réforme de janvier 2007, le travail en réseaux est dominant pour les travailleur sociaux.
Le travail en résaux permet l'addition de compétences et de prendre en compte l'usager dans son intégralité. Par exemple durant de mon stage au sein du comité local pour le logement autonaume pour les jeunes, le partenariat prend une place importante. En effet nous recevons des jeunes pour un accueil destiné à orienter et informer sur les conditions d'accès à un logement. Les usagers sont envoyé par des partenaire tels que la MDSI, la mission locale, le CCAS qui ont préalablement posé un diagnostique sur la demande du jeune. Mais pour se faire il faut que les autres structures soit bien informées des missiosn qu'éxécute le CLLAJ. Celà nécessite des temps de rencontre important prit sur le temps de travail.
Qu’apporte le travail en réseau à l’intervention sociale ? les travailleurs sociaux sont plus que jamais confrontée à la complexité des situations sociales et des dispositifs qui visent à répondre aux effets de marginalisation ou d’exclusion.Cependant il semble aujpurd'hui plus que nécesssaire d'aborder la personne dans son intégralité. Les intervenants font, au quotidien, le constat de l’intérêt d’échanger avec leurs pairs leurs analyses, leurs savoir-faire et leurs stratégies. Nul professionnel ne peut plus prétendre apporter à lui seul l’ensemble des réponses attendues. Travailler en réseau c’est gagner une chance de réinterroger et d’améliorer ses compétences d'intervention.
Quelles sont les formes du travail en réseau ?
Le réseau le plus couramment activé est celui ou un intervenant social va faire appel à un pair travaillant dans une institution voisine, également impliquée par cette situation. Les deux partenaires vont croiser leurs compétences pour rechercher ensemble la meilleure solution. Cette forme de réseau est extrêmement spontanée et répandue. Enfin, l’intervention

en relation

  • Lte/sae
    3126 mots | 13 pages
  • L'urgence sociale
    2444 mots | 10 pages
  • Le rôle des réseaux
    5994 mots | 24 pages
  • Fiche de lecture la clinique de concertation
    1339 mots | 6 pages
  • Jdec ets 3eme année
    5349 mots | 22 pages
  • Double-R Connection
    25528 mots | 103 pages
  • Compte-rendu activité insertion professionnelle
    1995 mots | 8 pages
  • Projet
    589 mots | 3 pages
  • Validation dc4
    1133 mots | 5 pages
  • 5385b8fdde38c
    5347 mots | 22 pages