Prix littéraires 2010

1918 mots 8 pages
Le prix Goncourt des lycéens

Le prix Goncourt des lycéens est un prix littéraire français créé en 1988 par la Fnac, en collaboration avec le rectorat de Rennes et avec la bienveillance de l'Académie Goncourt. Il est décerné à Rennes au début du mois de novembre quelques jours après son aîné, le prix Goncourt, par un jury de quelque 1500 lycéens issus de 55 lycées de toute la France (et quelques lycées étrangers) qui ont débattu et élu en classe leur roman préféré. La sélection des livres donnés à lire aux lycéens est la sélection de septembre publiée par l'Académie Goncourt pour son propre prix, dont on soustrait les œuvres des auteurs déjà lauréats du Goncourt des lycéens.

Le prix Goncourt des lycéens 2010 a été décerné à Mathias Enard le 9 novembre pour son roman « Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants. »

Résumé du livre

13 mai 1506, un certain Michelangelo Buonarotti débarque à Constantinople. A Rome, il a laissé en plan le tombeau qu'il dessine pour Jules II, le pape guerrier et mauvais payeur. Il répond à l'invitation du Sultan qui veut lui confier la conception d'un pont sur la Corne d'Or, projet retiré à Léonard de Vinci. Urgence de la commande, tourbillon des rencontres, séductions et dangers de l'étrangeté byzantine, Michel-Ange, l'homme de la Renaissance, esquisse avec l'Orient un sublime rendez-vous manqué.

Quelques avis sur ce roman

Télérama : « C'est un voyage merveilleux auquel nous convie l'auteur, rythmé par les clameurs et les chuchotements, baigné de couleurs et de parfums. » Le Magazine Littéraire : « Il n'y a pas que le style qui soit envoûtant dans le livre de Mathias Enard, ni cet art qu'il a de varier ses métaphores et de faire alterner les points de vue. Il y a aussi cette façon de brouiller la frontière entre le rêve et la réalité. »

Courte biographie de l'auteur

Spécialiste des cultures et des langues arabe et persane, docteur au CNRS et traducteur, Mathias Enard est l'auteur de plusieurs romans parus

en relation

  • Francais
    830 mots | 4 pages
  • La controverse de valladolid
    3559 mots | 15 pages
  • Prix goncourt
    1315 mots | 6 pages
  • Les prix littéraires
    678 mots | 3 pages
  • Fiche de lecture ma robe n'est pas froissée
    1383 mots | 6 pages
  • paysage de cendre
    5209 mots | 21 pages
  • Prix litteraire
    1054 mots | 5 pages
  • Yasmina khadra
    1817 mots | 8 pages
  • Gilles Leroy
    617 mots | 3 pages
  • Grand prix de l'imaginaire
    1498 mots | 6 pages