Prix Nobel 2001,2002,2003

373 mots 2 pages
PRIX NOBELS 2001, 2002, 2003
PRIX NOBEL 2001
Ce prix a été décerné à George AKERLOF (1940), Michael SPENCE (1943) et à Joseph STIGLITZ (1943) pour leur travaux sur les marchés avec asymétrie d’information.
Leurs travaux permettent de déterminer comment certains agents économiques détiennent davantage d’informations que leur contrepartie.
En d’autres termes, un des participants à l’échange dispose d’une information « privée » qu’il cache à l’autre partie.
A titre d’exemple, on peut penser à ‘emprunteur qui connait mieux que son prêteur sa capacité de remboursement.
Cette théorie est contraire à l’approche néo-classique qui considère que les agents économiques disposent de toute l’information nécessaire à la prise de décisions.

PRIX NOBEL 2002
Ce prix a été décerné à Daniel KAHNEMAN(1943) et Vernon L.SMITH(1927) pour leurs travaux précurseurs en matière d’économie psychologique et expérimentale.
Le prix récompense pour moitié KAHNEMAN pour avoir introduit en sc.eco des acquis de la recherche en psychologie, en particulier concernant les jugements et les décisions en incertitude.
Il a tenu compte du fait que l’H. dans ses prises de décisions, n’est pas l’animal égoïste et rationnel que tout le monde croyait. Il a ainsi montré la décision des individus peut systématiquement s’écarter des prédictions de la théorie économique classique, introduisant une « variable d’irrationalité » dans les calculs.
L’autre moitié est attribuée à VERNON, l’un des fondateurs de l’économie expérimentale, pour avoir fait de l’expérience en laboratoire un instrument d’analyse économique empirique, en particulier dans l’étude de différentes structures du marché.
Son idée consistait à reproduire artificiellement un contexte économique dans un laboratoire avec de vrais participants et des transactions monétaires réelles. Ceci à travers l’isolement de l’objet d’étude afin d’en considérer la pertinence.
Ainsi le prix Nobel 2002 consacre la convergence entre l’économie et la

en relation