Problématique kantienne

3312 mots 14 pages
Philosophie

Conception kantienne de la société et par voie de conséquence de l’histoire humaine. → Problématique Kantienne. (1724-1804) né a Königsberg, fait ses études là-bas. Parfait philosophe tel que le cliché nous en rend compte. Recevait beaucoup, table ouverte. Il a enseigné a la fac de K, jusqu’en 1793. La plupart de ses ouvrages sont écrits à cette période. La critique de la raison pure (1781) la critique de la raison pratique (1788) et la critique du jugement (1793). Contemporain de Voltaire, Rousseau … Il accueille la révolution Française de manière intéressée, car il aspire à la création de sociétés fondées sur les droits. Il exprime cette idée dans ses œuvres de philo de l’histoire et notamment dans Idée d’une histoire universelle d’un point de vue cosmopolitique (1784) ouvrage de maturité.

(Problématique Aristotélicienne – langage, cadre de socialisation épanouissement, perfectibilité de l’homme au sein de la société.)
(Problématique de Hobbes - l’homme est un loup pour l’homme, rationalisation)
(Rousseau agressivité qui repose sur la socialisation par hasard… Il ne faut pas revenir en arrière mais faire évoluer cette société en bien.)

Kant a derrière lui la tradition de Hobbes, de Rousseau, de Aristote… Il va nous proposer une explication de l’association humaine très intelligente qui tient en compte a la fois les aspects négatifs de l’homme mais aussi tous les aspects positifs des recherches de l’accord et de pacification.
Référons le mot critique à l’étymologie grecque CRINEIN = examiner, passer au crible, évaluer. Il s’agit de mettre en évidence le pouvoir réel de la raison humaine ce qu’elle peut faire ou non. Limites du pouvoir de la raison → critique car il examine les puissances de la raison pour en déterminer les justes limites et cet examen l’amènera à mettre en cause les prétentions de la métaphysique traditionnelle prétention à accéder au monde des essences ; montre que l’idéal platonicien n’est pas réalisable dans le champ

en relation

  • Emmanuel kant
    2702 mots | 11 pages
  • La croyance religieuse implique-t-elle la demission de la raison?
    2712 mots | 11 pages
  • L'art selon adorno
    5319 mots | 22 pages
  • Arts & Esthétiques
    2512 mots | 11 pages
  • Français / histoire / géo
    3641 mots | 15 pages
  • Le Kantisme
    3889 mots | 16 pages
  • Dissertation de philosophie - kant et la légalité nécessaire
    5027 mots | 21 pages
  • Kant dans la pensee philosophique arabe
    4108 mots | 17 pages
  • Kant
    3762 mots | 16 pages
  • Doute
    5319 mots | 22 pages