Procédure de gestion des débiteurs

1842 mots 8 pages
Chapitre 5 L’efficience des marchés financiers
1. Les formes d’efficience des marchés financiers 2. L’efficience informationnelle 3. L’efficience évaluative 4. Repérer les bulles spéculatives

Marchés financiers

Question
• Les marchés sont-ils parfaitement efficients ? • Pour la théorie financière, le cours d’une action intègre à chaque instant l’ensemble des informations nouvelles (efficience informative) et reflète exactement la profitabilité de l’entreprise (efficience évaluative) • Il est donc impossible de battre le marché, de « faire des coups » en Bourse
Marchés financiers

1. Les formes de l’efficience des marchés financiers (Tobin, 1984)
Efficience informationnelle Prix d'un actif  Information publique

Efficience évaluative Prix d'un actif = valeur fondamentale = somme actualisée des revenus futurs

Microstructure (actif financier)
Efficience assurantielle Marchés financiers = marchés complets Efficience allocative Marchés financiers allocation efficiente des ressources croissance économique

Marchés financiers

Macrostructure (économie)

2. L’efficience informationnelle (Eugène Fama, 1970)
• Un marché est efficient, d’un point de vue informationnel, si, à tout moment, le cours d’un titre reflète l’ensemble des informations disponibles (publiques) sur l’entreprise ainsi que les anticipations exprimées sur les événements futurs. • La seule façon de battre le marché est de profiter d’un délit d’initié (exploiter une information privée) • Source: Eugène F. Fama (1970): « Efficient Capital Markets: A Review of Theory and Empirical Works », Journal of Finance, n°25, pp. 383-417.

Marchés financiers

Cours Marché parfaitement efficient

Marché imparfaitement efficient

jours -10 Date de publication d’une information nouvelle favorable +10

Marchés financiers

Les conditions de l’efficience informationnelle
Liquidité du marché

Multitude d’opérateurs et d’investisseurs, institutionnels et particuliers, résidents et

en relation

  • Chambre commerciale, Cour de cassation, 25 mars 1997 - les procédures de redressement et de liquidation judiciaires des entreprises
    4470 mots | 18 pages
  • Droit des sociétés en difficulté
    18063 mots | 73 pages
  • Le redressement judiciaire
    2390 mots | 10 pages
  • Dissertation eefet réel de la procédure collective
    3923 mots | 16 pages
  • Procédures collectives époux in bonis
    4288 mots | 18 pages
  • Droit traitement des difficultés des entreprises
    2400 mots | 10 pages
  • DROIT DES ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ
    22570 mots | 91 pages
  • Dscg ue1
    4286 mots | 18 pages
  • question
    4333 mots | 18 pages
  • 08 2014 Difficult s entreprises
    14355 mots | 58 pages