Professeur

2086 mots 9 pages
Le sujet de la jouissance dans les arts, la littérature et en psychanalyse, de Philippe Willemart, Liber, Montréal, 2011, 187p.
Dans le plus récent de la série déjà fort longue d'ouvrages qu'il consacre à l'écriture, Philippe Willemart poursuit le dialogue fécond entre la critique génétique et la psychanalyse qu'il mène de front depuis des nombreuses années. Le livre se présente comme un recueil de travaux reliés entre eux moins par un cohérence d'ensemble que par la permanence d'une même visée : celle d'interroger la rationalité profonde qui commande les mécanismes de la pensée visibles dans l'œuvre en train se faire. Ainsi que l'annonce le titre retenu pour cette ouvrage, la question qui occupe en priorité est celle du sujet : sur quelle conception du sujet fonder une réflexion sur les traces que laisse une pensée à l'œuvre dans les documents témoignant de l'émergence d'un nouveau discours ou d'une œuvre d'art originale ? Pour tenter d'apporter quelques éléments de réponse à cette question, qu'il ne prétend d'ailleurs pas épuiser, Philippe Willemart ne se contente pas d'importer des concepts forgés dans le champ psychanalytique et les appliquer à l'étude des quelques manuscrits choisis, au contraire : en intégrant dans sa réflexion les apports de disciplines telles que la neurolinguistique ou de la psychologie cognitive de la lecture, il tire leçon de sa déjà longue expérience dans l'étude de manuscrits d'auteurs français et brésiliens pour repousser les limites d'une réflexion sur le sujet circonscrite au cadre analytique, en remanier les concepts et renouveler leur pertinence pour les études génétiques.
Une première partie de l’ouvrage portant le titre « Écriture et critique génétique » pose les concepts fondamentaux guideront la réflexion qu'il développera dans les deuxième et troisième parties de l'ouvrage. Se référant dans son premier chapitre aux sciences cognitives plutôt sur le mode de la métaphore, Philippe Willemart remet en question le modèle

en relation

  • Professeur
    334 mots | 2 pages
  • professeur
    1307 mots | 6 pages
  • Professeur
    24809 mots | 100 pages
  • Professeur
    260 mots | 2 pages
  • Professeur
    318 mots | 2 pages
  • Le professeur
    2196 mots | 9 pages
  • Professeur
    4308 mots | 18 pages
  • Professeur
    610 mots | 3 pages
  • professeur
    56085 mots | 225 pages
  • Professeur
    7704 mots | 31 pages