Programme marine le pen

849 mots 4 pages
EUROPE :
Dans le cadre de l’article 50 du Traité de l’Union Européenne, il convient d’initier une renégociation des traités afin de rompre avec la construction européenne dogmatique en total échec. Il faut désormais jeter les bases d’une Europe respectueuse des souverainetés populaires, des identités nationales, des langues et des cultures, et qui soit réellement au service des peuples par des actions concrètes.
Un ministère des Souverainetés coordonnera la renégociation des Traités et la restauration de notre souveraineté nationale dans l’ensemble des domaines où elle a disparu.
Aux termes de ce processus, il faudra : que la France retrouve la maitrise de ses frontières, de préférence au sein d’une association libre d’Etats européens partageant la même vision et les mêmes intérêts sur des sujets tels que l’immigration ou les règles devant régir les échanges extérieurs et la circulation des capitaux ; que la France retrouve la maîtrise de sa monnaie et de sa politique monétaire ; que vienne la période des grands projets européens innovants, au service des peuples, bâtis à partir de partenariats volontaires, comme l’ont été Ariane ou Airbus décidés, faut-il le rappeler, en dehors des institutions communautaires ; que la contribution nette de la France au budget européen soit nulle, afin de dégager des marges pour le soutien notamment de notre agriculture.

Emploi :
Le bénéfice des mesures générales
L’artisanat et le commerce bénéficieront en premier lieu des mesures de redressement de l’économie. En particulier, la politique menée en faveur du pouvoir d’achat et de l’emploi aura un impact favorable sur le recours des Français aux artisans et aux commerçants.
Les TPE bénéficieront de nombre des mesures prises en faveur des entreprises de plus grande taille dans le cadre de la politique « les PME/PMI d’abord ». Soumises à des problématiques assez proches, les TPE profiteront notamment : de la Grande Réforme de Simplification (simplification des normes,

en relation

  • Frion
    1290 mots | 6 pages
  • Lutte contre l'extrême droite
    12171 mots | 49 pages
  • Quand Marine le pen monte au front
    801 mots | 4 pages
  • le processus de dédiabolisation du Front National
    3071 mots | 13 pages
  • Fn un parti comme les autre
    2275 mots | 10 pages
  • Propos de marine le pen
    316 mots | 2 pages
  • iuohiihuhi
    4888 mots | 20 pages
  • Exposé fn
    2427 mots | 10 pages
  • Marine lepen
    2437 mots | 10 pages
  • Marine le pen
    3975 mots | 16 pages