projet de loi

1944 mots 8 pages
PROJET DE LOI
Loi visant à maximiser les heures d’un travail rémunéré

TABLES DES MATIÈRES

Les lois déjà instaurées au Québec………………………………

Le but réel de ces jeunes travailleurs………………………….....

Vue d’ensemble des parties de ce travail…………………………

Le nombre d'heures appropriés alloués pour un travail rémunéré chez un jeune adulte de moins de 20 ans……………

Descriptions des idées et sujets qui m'ont parus intéressants….

La fixation d'un nombre d'heures appropriés alloués pour un travail rémunéré chez un jeune adulte de moins de 20 ans…….

Mes lectures sur le sujet…………………………………………….

Notes explicatives……………………………………………………

Définition de certaines notions et termes spécialisés concernant ma loi…………………………………………………………………..

Introduction

Au Québec, la Loi sur l’instruction publique, interdit aux employeurs d’embaucher un jeune de moins de 16 ans sur les heures de classes et la Loi sur la formation et la qualification professionnelle considère adulte toute personne de plus de 16 ans sur le marché du travail. Bien que certaines règles soient instaurées pour respecter le principe de ces jeunes et de la population, nous étions loin de nous douter que cette possibilité professionnelle apportera de nouvelles problématiques.
Avec l'expansion rapide du secteur tertiaire, au tournant des années 70, sont apparus nouveaux emplois destinés aux jeunes dans les services, et le phénomène du travail rémunéré pendant les études s'est accentué. Plusieurs ministères sont interpellés par la question des impacts du travail rémunéré pendant les études secondaires.
L’inquiétude de l’opinion publique est manifestée. C'est pourquoi, dans ce travail vous retrouverez une section où l'on parle des jeunes qui ne travaillent plus pour aider leur famille ou financer leurs études supérieures, mais pour participer à la société de consommation. Vous retrouverez aussi en deuxième lieu, l'aspect qui suscite de la santé de nos jeunes qui

en relation

  • Projet de loi
    934 mots | 4 pages
  • Projet de loi
    29836 mots | 120 pages
  • Projet de loi
    26793 mots | 108 pages
  • Projet de loi
    933 mots | 4 pages
  • Projet de loi
    1069 mots | 5 pages
  • Projet de loi
    295 mots | 2 pages
  • Projet de loi
    5907 mots | 24 pages
  • Projet de la loi
    7800 mots | 32 pages
  • projet de loi de finances
    8476 mots | 34 pages
  • Projet de loi de finance
    1013 mots | 5 pages