PROJET DE MISE EN OEUVRE D'UN ESPACE CALME RETRAIT AUTISME HAS ET ANESM

1775 mots 8 pages
Réflexion éthique et organisationnelle quant à la mise en œuvre d’un projet de lieu repéré « calme-retrait » pour les personnes en situation de danger pour elle-même et pour autrui au sein du lieu de vie

Constats : Nous rencontrons d’une manière épisodique et isolée des situations de crises clastiques1 auto et hétéro-agressive de la part de certaines personnes accueillies au sein du FAM FDV SAMSAH. Les causes des troubles du comportement restent difficilement décelables. La manifestation de ces troubles est parfois dangereuse pour la personne elle-même et /ou pour autrui.
Des épisodes de crises paroxystiques récents nous amènent à engager une réflexion éthique et organisationnelle pour répondre aux besoins d’un accompagnement sécurisé de la personne accueillie lors d’une situation problème.

Nous appuyant sur les recommandations de l’agence nationale de l’évaluation médicaux sociale2 et de la Haute autorité de santé nous formulons en l’état cette réflexion en construction sur la mise en œuvre d’un espace repéré nommé « calme retrait apaisement » au sein de l’hébergement

Selon l’ANESM « il est recommandé que les professionnels mènent une réflexion éthique collective sur le recours aux lieu de calme retrait qui doit rester une procédure d’exception ».
La HAS quant à elle souligne que la mise en isolement est une mesure exceptionnelle, utilisée d’une manière abusive elle devient inadaptée et maltraitante.
Tout comme l’ANESM, la HAS recommande l’utilisation du terme « Calme-retrait « ainsi que le caractère exceptionnel de son utilisation.3 Ainsi, nous préconisons l’étude de ce type d’espace transitionnel à usage unique en déterminant la forme de cet espace et sa conception éthique au sein de l’unité d’hébergement
1) Choix de l’implantation du lieu.
a) L’espace « calme-retrait de la Maison Nous préconisons l’aménagement d’un espace nommé « calme retrait » dans le patio intérieur de l’hébergement. Cet espace de 15 m2 doit être réfléchi

en relation

  • Autisme
    18162 mots | 73 pages
  • Étude de faisabilité sur le projet d’ouverture d’une unité pour adultes autistes de plus de 40 ans au sein d’un foyer d’accueil médicalise non spécialisé.
    12321 mots | 50 pages
  • Qualite de vie en ehpad de la personne
    19760 mots | 80 pages
  • Bientraitance
    20196 mots | 81 pages