Prologue de gargantua

Pages: 6 (1351 mots) Publié le: 18 mars 2013
Le prologue de Gargantua, roman écrit en 1534 par François Rabelais, un Humaniste de la renaissance très célèbre. Avant de conter les aventures du géant Gargantua, l’auteur rédige à l’adresse des lecteurs un court prologue dans lequel il explique la démarche entreprise dans l’écriture du roman et dans lequel il demande au lecteur de ne pas se fier aux apparences.
Quel mode de lecture et depensée demande le narrateur ?
Dans un premier temps nous verrons que ce prologue est l’introduction d’une œuvre comique, puis dans un second temps, nous travaillerons sur les intentions sérieuses de ce prologue, et enfin nous traiterons que Rabelais propose ici un modèle de lecture humaniste.

Comme le rappel l’auteur dans son avis à l’attention des lecteurs, « Le rire est le propre de l’Homme »,Rabelais affirme donc ici sont désir de crée une œuvre drôle et pour suivre cette règle son prologue se doit de l’être également. Dès le début, il affirme lui-même vouloir ‘inciter les gens à rire’. Pour crée cette impression de comique, Rabelais joue sur les mots et se sert de plusieurs méthodes différentes, et dès les premières lignes il surprend le lecteur en se servant de plusieurs termescontrastés comme par exemple, « Buveurs très illustres/ vérolés très précieux ». On pourrait presque parler ici d’antithèses car l’association d’adjectifs glorifiant tels que ‘illustres’ ou encore ‘précieux’ à des termes péjoratifs et familiers créée un contraste qui se veut ironique et qui donne le ton au texte. En effet grâce à ce comique de contraste, Rabelais inscrit son prologue dans un registresatirique comme le reste de son œuvre. On peut remarquer également dans le texte que Rabelais semble s’adresser de manière directe aux lecteurs : ‘c’est à vous, non aux autres, que je dédie mes écrits’. En se servant de terme familiers tels que ‘froc’, ‘quelques fous oisifs’ ou encore ‘canaille’, l’auteur s’adresse aux lecteurs susceptibles d’apprécier son humour et met donc en garde les Doctes ettout autre personne qui prendront cette lecture trop au sérieux. Et il montre que lui non plus ne se prend pas au sérieux. Ce jeu de l’auteur se poursuit lorsqu’il énumère les différents titres de ces œuvres ‘Gargantua’, ‘Pantagruel’ et ‘Fesse pinte’. L’auteur choisis ici, en connaissance de cause les romans ayant le nom le plus ridicule et fait preuve d'autodétermination en mettant en avant ici sonpenchant pour l’humour scatologique. Le style d’écriture de Rabelais joue également un rôle fondamental dans l’effet comique de ce prologue. Ainsi, le nombre important d’énumérations à la suite peut donner une impression de confusion chez le lecteur : ‘harpies, satyres, oisons bridés, lièvres cornus, canes battées…’, ‘le baume, l’ambre gris, l’amome, la civette, les pierreries…’, ‘uneintelligence plus qu’humaine, une force d’âme merveilleuse, un courage invincible….’ Et encore une fois, un lecteur non connaisseur pourrait vite se lasser et abandonner la lecture. On pourrait y voir ici une sorte de comique de répétition. Ces éléments montrent qu’à travers son texte, le but principal de Rabelais est de divertir des lecteurs avertis.
Même si le rire est le propre de l’homme, la réflexionintellectuelle l’est également. Ainsi, les antithèses notées précédemment ont un double sens. En effet, grâce à elles, l’auteur nous montre que deux niveaux de lectures sont possibles : ‘Buveurs’ et ‘vérolés’ se rapporte à l’apparence physique, tandis que ‘très illustres’ et ‘très précieux’ correspondent à des qualités morales. A partir de cette antithèse et tout au long du texte, l’auteur va nousproposer une démonstration qui tient du syllogisme sur la différence entre l’aspect intérieur et l’aspect extérieur. Il se servira d’une citation populaire, un proverbe dans laquelle chaque lecteur devrait se reconnaitre :’ l'habit ne fait pas le moine’ créant ainsi un lien entre lui et le lecteur.. Il va même jusqu’à faire référence à de grand noms de la philosophie tels que Socrate et Platon...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Prologue gargantua
  • Prologue gargantua
  • Prologue gargantua
  • Le prologue gargantua
  • Prologue de gargantua
  • Prologue gargantua
  • Prologue de gargantua
  • Gargantua prologue

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !