Prologue

Pages: 11 (3523 mots) Publié le: 9 mars 2015
Prologue


Les sciences en général ont connu un essor considérable, durant le XIXe et le XXème siècles. Les observations scientifiques et les savoirs technologiques cumulés ont enrichi le corpus privilégié des académies. Les idées fondamentales tirées de l’expérimentale ont engendré des conceptions nouvelles du monde. Elles ont bouleversé les mentalités, réformées des dogmes établis. Elles ontpar la forte constatation des épreuves passées par la démonstration et les logiques évidentes, étayé des thèmes favoris à la philosophie, à la métaphysique et à la spiritualité des êtres. Des questions comme :

D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Sommes- nous seuls dans l’univers ? Sont devenues des questions récurrentes à la science. La quête du « comment » a fini par rejoindre les grandesinterrogations du « pourquoi » des choses. Ainsi, la physique quantique qui hier s’imprégnait du monde corpusculaire pour comprendre le monde des étoiles, a fini par jalonner des idées du probable et de l’approximative dans l’immensité des cieux. Des incertitudes qui ont cependant irrité les physiciens de la relativité. Einstein, qui jadis ne voyait pas d’un bon œil la philosophie quantique, s’étaitlaissé dire que: 

- « Dieu ne jouait pas aux dés ». Une idée jetée au siècle dernier sur le pavé de la spéculation a fait couler bien d’encre chez nos contemporains lettrés, journalistes et savants.

Ne dit-on pas que le hasard fait bien les choses ! Un hasard déterminé ou pas, a rendu la physique quantique prolixe pour son arrangement des choses. Elle a de sa prospection du monde corpusculaire,formulée une thématique qui érige des lois. Des équations quantifiées qui ouvrent, au sens philosophique, un champ favori à la didactique des éthiques et aux préceptes religieux. Que nous les admettons ou pas, certains axiomes mathématiques et physiques se relayent pour donner une description qui conforte les enseignements religieux. 

Des querelles entre hommes de science ont conduit lapolémique des sciences vers plus de généralisation et de vulgarisation scientifique. 

Des critiques qui nourrissent la philosophie d’idées nouvelles et lui font regagner des idées de transcendance.

Des transcendances empruntées aux préceptes religieux pour qu’elles soient repensées et réajustées dans le domaine des éthiques et des instances d’Éthique nationales. 
Des pertinences se font remarquer etnourrissent le monde d’un élan culturel - à la fois savant et popularisé- tendent à rendre Les Débats fructueux et prolixes en enseignement. Ils tendent vers la généralisation et ne laissent pas indifférent les civilisations. Une mondialisation culturelle qui tend à conduire, la réflexion ou le réfléchi en ce domaine, vers plus : de connaissance, de dialogue et de concertations réciproques. 

Leshommes de science du monde musulman ne sont pas restés inactifs ; ils contribuent à la réflexion générale qui place le savoir théologique sur le terrain : de la réconciliation, de l’entente, d’approchement avec les sciences en général. La théologie islamique -au même titre que la théologie judéo-chrétienne trouve dans les thèmes scientifiques que propose la révélation, un apport considérable pour lessciences d’observations et les sciences fondamentales. 

Un apport qui se justifie plus, par des vérités concordantes et des certificats d’authenticité. Des vérités circonstanciées, qui vont de pair avec la pensée scientifique. La tendance générale de ce dernier siècle, a paradoxalement désavoué le clivage science /religion et a fait gagner le « réfléchi en science » de la culture des véracitésdes écritures révélées.

La science, alors, découvre : l’intégralité, l’authenticité des versets et la véracité des principes contenus, dans les écritures religieuses. 

Le Coran, à lui seul, présente par bien des aspects de lecture, des versets pareils à des thématiques séduisantes. Ils sont pourvus de scientificité, et restent compatibles avec les données de la science d’aujourd’hui. 
Par...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Prologue
  • Prologue
  • Prologue
  • Prologue
  • prologue
  • Prologue
  • Prologue
  • Prologue gargantua

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !