Proposition action politique

Pages: 6 (1405 mots) Publié le: 14 mars 2011
Propositions d’action pour DA 37

I - Constat

Pour de nombreux militants, anciens militants ou simples sympathisants, le PS ne représente plus une offre politique pertinente. Il n’apparaît attractif pour ces personnes ni sur les idées, ni sur l’organisation interne, ni sur les pratiques politiques.

Les idées : elles n’ont pas été actualisées en fonction du monde d’aujourd’hui. Lesdiscours ne sont en fait que ces citations des grands noms de l’histoire du socialisme et de la Gauche, de la Révolution au Conseil national de la Résistance en passant par Blum et Jaurès. Cette révérence aux grands hommes du passé s’accompagne d’une grave faute politique . En effet quelles qu’aient pu être les vertus des « pères fondateurs » du socialisme , il demeure que celui-ci a engendré leléninisme puis le communisme et toutes les catastrophes humaines et sociales dont ils sont responsables. Il revenait au PS - en raison de son histoire propre - de poser en permanence cette simple et fondamentale question : « pourquoi le marxisme, en toute époque et en tous lieux, débouche-t-il toujours sur l’oppression et la dictature ? ». L’occupation du champ politique par le gauchisme et ses avatarstient à cette erreur tragique de la sociale démocratie : n’avoir pas mené jusqu’à son terme idéologique l’impossibilité de reconnaître le marxisme comme constitutif - à quelque niveau que ce soit - de la démocratie sociale. En outre, le Monde à changé, et les problèmes aussi. Du coup, ces phrases toutes faites acclamées dans les meetings du PS ne rencontrent plus d’échos dans la population.L’organisation interne : elle est archaïque, inadaptée au regard des moyens techniques existants maintenant et totalement « artisanale » pour un parti qui aspire à gouverner un pays comme la France. Les outils, les procédures et les modes de management sont désuets et indignes d’un grand parti politique qui veut incarner modernité et avenir. Dans son processus de décision, le PS oscille entre ladémocratie directe (vote des militants), la démocratie représentative (vote des instances locales ou nationales) et le régime présidentiel (décision d’une personne, une fois celle-ci élue). Dans les faits, la démocratie directe est à la fois omniprésente (le vote des militants est souvent requis) et bafouée au profit de la démocratie représentative (vote des instances locales ou nationales) dès que lerésultat du vote n’est pas en phase avec les attentes des dirigeants locaux ou nationaux. Il ne faut pas oublier la réalité du parti : la démocratie y est un leurre. En fait le PS est gouverné par le régime des courants et le partage des postes proportionnel aux votes en faveur de chaque courant obtenu en Congrès ordinaire. Tout (notamment “Solférino”) est sclérosé par la nécessité de la présence -souvent stipendiée - de représentants de chaque courant. Ce système a permis par exemple la présence du même camarade - homme de qualité par ailleurs - au premier secrétariat du parti pendant 10 années durant lesquelles rien n’a pu bouger ...
Il est nécessaire de complèter ce tableau par une donnée qu’on évoque peu : la Vème république chiraquienne a laissé un héritage notable . sa constitution apermis un financement public et fastueux des partis. Le PS, comme les autres, en profite pleinement et un observateur de la politique a pu écrire : « A Solférino l’argent ruisselle ». Quant au régime présidentiel au sein du parti, il constitue à la fois une aspiration, pour des raisons d’efficacité dans le combat électoral, et un repoussoir. Au niveau de l’Indre-et-Loire, la Fédération du PS nepropose pas grand-chose, tant en termes de débats que de prises de position. Les sections sont abandonnées à elles-mêmes, et les militants appelés à se mobiliser uniquement durant les campagnes électorales (ce qu’ils font de plus en plus difficilement). Dans le même temps, tout sang neuf est rejeté : le « bizutage » subit par les militants à 20 € a fait partir le plus grand nombre de ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cours Discussion Proposition D Action
  • d bats et actions politiques
  • Action politique de hugo
  • Action et politique services
  • L’ironie politique dans une modeste proposition de swift
  • Propositions politiques sur le système des pensions en belgique
  • La politique agricole commune, actions et collectivisme
  • 4 5 proposition politique eval rendement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !