Proposition pour une analyse processuelle de l'engagement individuel

10237 mots 41 pages
PROPOSITIONS POUR UNE ANALYSE PROCESSUELLE DE L’ENGAGEMENT INDIVIDUEL
POST SCRIPTUM OLIVIER FILLIEULE

« On dit peut-être que l’homme parcourt un processus comme on dit aussi que le vent souffle, moins le fait de souffler est le vent lui-même ». Norbert Elias, Los Der Menschen, 1987. « Radical political commitment is a process rather than an achievement, an evolving style and orientation rather than a fixed identity (…). What is to be explained is the process of change itself ». Kenneth Keniston, Radical : Notes on Committed Youth. New York, Harcourt Brace Janovitch, 1968.

D

epuis la publication de Logique de l’action collective par Mancur Olson en 1965 1, la question des coûts de l’engagement se trouve placée au centre de la littérature sur le militantisme et l’action collective 2. Diverses théories se sont développées pour tenter de répondre au fameux paradoxe olsonien. Certains auteurs, dans la lignée du paradigme du choix rationnel, ont proposé des modèles alternatifs reposant sur l’intentionnalité de l’acteur ; d’autres ont tenté d’expliquer l’engagement par le recours à des déterminants structurels en termes de classe sociale et de réseaux. Toutes ces recherches ont pour point commun que la connaissance sociologique des conditions et des formes du passage à l’acte y demeure opaque. On ne sait pas selon quelle modalité une disposition à se traduit par une action effective ou par l’inaction. Ni les théories du comportement collectif, qui s’en tiennent aux pré-déterminations de l’action, ni l’école de la mobilisation des ressources, empêchée par la métaphore de la rationalité de l’acteur, ni les approches structuralistes n’ont réussi à bâtir un modèle convaincant de l’engagement individuel et de ses évolutions dans le cours de l’action, ce qui impliquerait de l’analyser comme un phénomène variable à la fois en intensité et en durée, qui évolue en fonction de variables contextuelles et situationnelles, qu’elles soient d’ordre social ou individuel. Or il

en relation

  • kumeda_m
    67565 mots | 271 pages
  • Contribution à l’évaluation du système d’information bancaire
    159509 mots | 639 pages
  • COURS droit privé
    2879 mots | 12 pages
  • MANAGEMENT PAR LES PROCESSUS
    14630 mots | 59 pages
  • Gaxie
    18651 mots | 75 pages
  • Management stratégique
    11501 mots | 47 pages
  • La cas bénéteau jeanneau
    5646 mots | 23 pages
  • Architecture organisationnele
    15976 mots | 64 pages
  • note de cours met 2100
    6149 mots | 25 pages
  • alexandre malan la concurrence des conventions internationales dans le droit des conflits de lois note biblio n 1 vol 56 pg 240 241
    32908 mots | 132 pages