Protestantisme

Pages: 35 (8705 mots) Publié le: 4 mars 2013
PROTESTANTISME
Article écrit par Jean BAUBÉROT
Prise de vue
Apparu au début du xvie siècle, le protestantisme a voulu être un retour à l'évangile qui s'opposât aux ajouts de la tradition et à la hiérarchisation de la société ecclésiastique. Luther proclama la liberté chrétienne. Soumis à son Dieu, le chrétien n'en était pas moins libre. Libre au niveau de son salut : sa justification n'étaitpas liée à ses œuvres, mais seulement à l'œuvre du Christ perçue par la foi (refus des indulgences, du purgatoire, etc.). Libre par rapport à l'Église : celle-ci était avant tout communion, définie par la prédication de l'évangile et l'administration des sacrements (un laïc qui interprète correctement l'Écriture pouvant avoir raison contre le pape ou le concile). Libre vis-à-vis des observanceslégalistes : le Christ n'a donné en fait qu'un seul précepte, l'amour (les vœux monastiques sont donc condamnés, le chrétien doit vivre son christianisme dans la vie quotidienne « mondaine »).
Issue d'insatisfactions religieuses, la Réforme s'enracinait dans des structures sociales, économiques et politiques. Le déclin de la féodalité, la montée de nouvelles forces (bourgeoisie et pouvoirmonarchique) lui donnèrent la possibilité de s'affirmer tout en lui traçant ses limites.
La peur du protestantisme radical, qui estimait que la liberté chrétienne impliquait une libération sociale (certains mouvements anabaptistes) ou niait le dogme de la Trinité (socinianisme), amena la constitution de nouvelles organisations institutionnelles plus ou moins hiérarchisées (sous la surveillance du pouvoirtemporel) et l'élaboration de confessions de foi normatives, puis de nouvelles scolastiques. Des « protestations » s'élevèrent derechef contre cette codification renaissante. Elles prirent des sens divergents : non-conformisme, piétisme, sectes mystiques, revivalismes, libre pensée religieuse.
Il n'est donc guère étonnant que le protestantisme actuel puisse être qualifié de « confession sansfrontières » (Hromadka). Il comprend des courants théologiques très divers (libéralisme et néo-libéralisme, théologies politiques, orthodoxies luthériennes et calvinistes, littéralisme biblique, mouvements pentecôtistes et charismatiques, etc.) et des systèmes ecclésiastiques différents (épiscopalisme, régime presbytérien synodal, congrégationalisme). Cependant, ces diverses réalités se trouventétroitement imbriquées. Elles ont joué un rôle dans la naissance et le développement du capitalisme, dans l'évolution des structures politiques, culturelles et symboliques. Elles se trouvent maintenant confrontées aux problèmes nés de la sécularisation et de la profonde transformation des rapports entre le Nord et le Sud de notre planète.

PROTESTANTISME - Les Églises protestantes de la fin de laRéforme au début du XXe siècle
Article écrit par Bernard VOGLER

Prise de vue
C'est entre 1550 et 1570 que la Réforme s'est trouvée définitivement installée après avoir mis en place des confessions de foi et des institutions (voir art. réforme). Jusqu'au début du xxe siècle, les Églises protestantes ont connu, en fait, trois grandes périodes (1570-1720, xviiie siècle, xixe siècle). À partir d'unetriple orientation théologique (luthérienne, réformée, anglicane), qui se caractérise par une grande diversité en fonction de l'implantation géographique et de la situation politique, elles ont été soumises à une diversification croissante, qui tenait aussi à l'absence d'une autorité centrale reconnue par tous, même à l'intérieur des aires luthérienne et réformée.
De l'orthodoxie à l'AufklärungLa période 1570-1720 peut être considérée en Europe continentale comme celle de l'orthodoxie, qui objective la doctrine pure et lui attribue les caractères spécifiques de moyen de salut. Elle est formulée dans de grandes sommes, dont celles de Gerhard et de Voetius. Tandis que la doctrine luthérienne prend comme objet le salut et son appropriation, la doctrine réformée s'attache à la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Protestantisme
  • Protestantisme
  • Protestantisme
  • Le protestantisme
  • Protestantisme
  • Le protestantisme
  • Protestantisme
  • Protestantisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !