Protocole d'extraction de la salicine

Pages: 12 (2817 mots) Publié le: 25 mai 2013
Olivier Lafont

Du saule à l'aspirine
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 94e année, N. 354, 2007. pp. 209-216.

Abstract From the willow to Aspirin. At the beginning was the willow bark, which was considered as a medicine by Hippocrates, Dioscorides and Plinus. During the XVIIIth century, the Reverend Edward Stone re-discovered the willow for the cure of agues. In 1829, the frenchpharmacist Pierre Joseph Leroux isolated salicin. Raffaelle Piria was the first to synthesize salicylic acid from salicin (salicoside). Hermann Kolbe prepared salicylic acid from sodium phenate and carbon dioxide. And then acetylsalicylic acid was first prepared by Charles Gerhardt in 1853, but he did not succeed in identifying its structure. Felix Hoffmann, Arthur Eichengrun and Heinrich Dresen fromBayer Laboratories were at the origin of the use of Aspirin as a medicine. In 1971, John Vane showed that aspirin-like drugs inhibited prostaglandine synthesis. Résumé Au commencement était l'écorce de saule qui fut considérée comme un médicament par Hippocrate, Dioscoride et Pline. Durant le XVIIIe siècle, le révérend Edward Stone redécouvrit le saule pour le traitement des accès de fièvres. En1829, le pharmacien français Pierre Joseph Leroux isola la salicine. Raffaelle Piria fut le premier à synthétiser l'acide salicylique à partir de la salicine (salicoside). Hermann Kolbe prépara l'acide salicylique par action de phénate de sodium sur le dioxyde de carbone. L'acide salicylique fut préparé par Charles Gerhardt en 1853, mais il se trompa sur sa structure. Felix Hoffmann, Arthur Eichengrunet Heinrich Dresen, des laboratoires Bayer furent à l'origine de l'utilisation de l'aspirine comme médicament. En 1971, John Vane montra que les substances du type de l'aspirine inhibent la production de prostaglandine.

Citer ce document / Cite this document : Lafont Olivier. Du saule à l'aspirine. In: Revue d'histoire de la pharmacie, 94e année, N. 354, 2007. pp. 209-216. doi :10.3406/pharm.2007.6334 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_2007_num_94_354_6334

209

Du saule à l'aspirine par Olivier Lafont *

Au commencement était le saule Le saule (Salix alba) appartenait naguère à la famille des Salicaceae, mais les taxonomistes, dans leur grande sagesse, les rangent actuellement dans les Flacourtiaceae. Le saule fut utilisé en thérapeutiquedès l'Antiquité. Le corpus hippocratique1 reconnaissait déjà son caractère antalgique, puisqu'il préconisait son utilisation pour le traitement des douleurs de l'enfantement. Quant à Dioscoride2, auteur de la célèbre Matière médicale, au premier siècle, il en conseillait l'usage contre les douleurs auriculaires : « Le suc [du saule] provenant des feuilles ou de l'écorce, mêlé avec du miel rosat et del'écorce de grenade, est utilisé contre les douleurs d'oreilles. »3 Le fameux naturaliste latin, Pline l'Ancien4 donnait une description très voisi ne celle de Dioscoride : « Chacun [de ces sucs], mêlé avec du miel rosat & de de l'écorce de grenade, s'applique chaudement par instillation pour les maux d'oreilles. Les fleurs, bouillies & incorporées avec de la cire, servent aux mêmes usages &s'appliquent encore aux goutteux. »5 Au XVIIe siècle, Nicolas Lémery, dans son Traité universel des drogues simples, publié pour la première fois en 1698 et maintes fois réédité, évoque, en particulier, le caractère fébrifuge du saule : « L'écorce, les feuilles, les semences de saule sont rafraîchissantes ; on en fait prendre la décoction pour arrêter les ardeurs de Vénus, les hémorrhagies, pour lesfièvres ardentes, on en lave aussi les jambes pour les insomnies. » Le XVIIP siècle va redécouvrir le saule. Le révérend Edward Stone, de Chipping Norton, dans FOxfordshire, va relancer l'intérêt pour le saule en 1763

Séance commune de la Société d'histoire de la pharmacie et du Club d'histoire de la chimie, Paris, le 14 octobre 2006. Commémoration du cent-cinquantenaire de la mort de Charles...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Protocole et extraction salicine
  • Protocole d’extraction d'adn du riz
  • Protocole d'extraction de la saliciline
  • Protocoles
  • Protocole
  • Protocole
  • Protocole
  • Protocole

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !