Psychologie de la communication

1137 mots 5 pages
Psychologie de la communication

La communication : utilisation d’un code pour transmettre un message l’émetteur transmet par un canal au récepteur.
L’info transmise d’un point à l’autre. (Le langage verbal n ‘est qu’un code parmi d’autre)
Communiquer c’est rendre commun. On peut faire une distinction entre les personnes : sujets, mais il y a tout de même des similitudes.

Le message : ensemble concret et objectif de signaux isolés par des blancs. Le message est encodé (mis sous forme transmissible) si le codage réussi le récepteur décode facilement.
Il est sous forme visuelle ou écrite.

L’émetteur : l’instance du processus de communication définit comme source du message.

Le récepteur : instance du processus de communication définit comme point d’aboutissement du message.

Le code : ensemble de signes et règles d’usage commun à un groupe.
C’est à la fois un répertoire d’éléments et le mode d’emploi de ces éléments.

Le bruit : phénomène matériel qui se manifeste sur le canal de la communication, considéré comme étranger aux signe que celui ci véhicule soit comme pur et simple perturbation ou comme interférence d’une autre communication.
C’est toute perte d’information résultant d’un trouble dans le circuit communicant.
Il désigne tout ce qui altère le message de façon spontanée.

La redondance : quantité d’informations plus grandes que le nécessite la transmission du message. C’est grâce au caractère redondant d’un message que le récepteur parvient à saisir l’information véhiculée en dépit des bruits.

Un blanc : lieu ou moment de non communication

Une pause : c’est un blanc fonctionnalisé dans un certain type de communication. (ex :…)

Le rôle du silence : importance expressive dans la communication. Quand le silence signifie écoute, attention de l’autre, il traduit la reconnaissance de l’autre.

L’écoute : intérêt réel à ce qu’on nous dit :
C’est savoir se taire. Pour être complète elle doit faire appel à savoir faire écho à ce

en relation

  • Psychologie de la communication
    1492 mots | 6 pages
  • LA PSYCHOLOGIE DE LA COMMUNICATION
    8210 mots | 33 pages
  • Psychologie communication
    8303 mots | 34 pages
  • Psychologie de la communication
    33216 mots | 133 pages
  • Psychologie de la communication
    10907 mots | 44 pages
  • Psychologie de la communication
    1293 mots | 6 pages
  • Psychologie de la communication
    955 mots | 4 pages
  • Psychologie de la communication
    495 mots | 2 pages
  • Psychologie de la communication
    410 mots | 2 pages
  • Psychologie de la communication
    3294 mots | 14 pages