psychologie de la communication

1542 mots 7 pages
PSYCOMM
Chapitre 1 : Introduction : LA COMMUNICATION, UN PROBLEME ?
Les sources de difficultés :
Les compétences de communication : déf : capacité d’un indiv à utiliser les cadres linguistiques, les règles de l’échange, les rituels de conversations
Les compétences relationnelles : déf= capacité à gérer l’échange, à interagir avec autrui, à démarrer une relation avec lui.
1er difficulté de la communication interpersonnelle : la personnalité, et on doit réussir à doser entre les 2 registres.
2eme difficulté de la comm interpersonnel : il y a distorsion entre ce qu’ils pensent, ce qu’ils voudraient dire et ce qu’ils disent
Le rapport complémentaire se caractérise par une différenciation des rôles et par l’absence de relation de pouvoir. Le rapport hiérarchique est lié au statut, à une position subjective, à l’histoire ou la personnalité des individus.
Les stratégies de communication
Les stratégies :
Déf : avoir un comportement stratégique c’est adopter (consciemment ou inconsciemment) des attitudes et des comportements en fct d’un but à atteindre
Stratégies identitaires : répondant à des besoins d’affirmation de soi et de protection de soi
Stratégie relationnelle : recouvrant des enjeux d’influence
1/ La stratégie identitaire : la question de l’enjeu
Lorsqu’un indiv « vise » une place, il assigne en même temps à son interlocuteur une place qui valide la sienne. Ce rapport est svt défini par le statut (place dans la hiérarchie sociale). Il existe des indicateurs de ce statut.
Enjeu identitaire : la question « des rapports de place » à travers la comm, on cherche la reconnaissance et la confirmation de son identité. Chacun perçoit la relation à partir de son point de vue.
Le rapport de place indique la manière dont les indiv se positionnent les uns par rapports aux autres. Il y a une composante sociale : modèles de rôle proposés par les institutions (H/F, employé/Employeur).
Il y a une composante subjective : quelle représentation le sujet a-t-il de

en relation

  • Psychologie de la communication
    1492 mots | 6 pages
  • Psychologie de la communication
    10907 mots | 44 pages
  • LA PSYCHOLOGIE DE LA COMMUNICATION
    8210 mots | 33 pages
  • Psychologie de la communication
    1293 mots | 6 pages
  • Psychologie de la communication
    33216 mots | 133 pages
  • Psychologie communication
    8303 mots | 34 pages
  • Psychologie de la communication
    955 mots | 4 pages
  • Psychologie de la communication
    495 mots | 2 pages
  • Psychologie de la communication
    410 mots | 2 pages
  • Psychologie de la communication
    3294 mots | 14 pages