Psychologie de l'enfant

790 mots 4 pages
E52PS1 Cours de Henri Lehalle Corrigé et commentaires sur les questions d’examen. Evaluation 1, année 2010-2011

Question 1 : « Résumez et discutez les principales explications de la délinquance chez les adolescents et jeunes adultes. » Il y avait de nombreuses informations dans le cours permettant de proposer des réponses à cette question. Trop d’informations sans doute par rapport à la place réservée à la rédaction. La notation a tenu compte de cette limite et de l’impossibilité d’être exhaustif. Il était habile de commencer en citant Moffit (délinquance spécifique à l’adolescence et délinquance non spécifique), car les explications de ces deux formes de délinquance ne sont évidemment pas les mêmes. On pouvait aussi, en introduction ou en conclusion, s’appuyer sur les trois « explications » de la délinquance adolescente proposées à la fin du chapitre de cours (voir le diaporama). Mais il y avait principalement deux directions d’analyse. La première en termes de facteurs de risque : facteurs de personnalité avec une discussion sur l’interprétation psychopathologique mais aussi une référence possible au modèle SIP, facteurs familiaux qui ont été suggérés de plusieurs manières (reproduction sociale, styles éducatifs), facteurs socio-économiques (connus depuis longtemps). Mais ces facteurs étaient à discuter car ils ne constituent pas des déterminants au sens strict, c'est-à-dire des causes directes. Par exemple, comme beaucoup l’ont rappelé, la pauvreté n’implique pas automatiquement la délinquance. L’autre direction d’analyse est plus explicative. Elle consiste à rechercher comment émerge la délinquance. Voir dans le diaporama les explications en termes de réaction à des sentiments d’exclusion ou de ségrégation (par des auteurs différents, à des années d’intervalle). On pouvait aussi considérer la délinquance adolescente comme une manière d’expérimenter, le plus souvent en groupe, les règles sociales et les réactions des autorités. Les auteurs qui estiment la

en relation

  • La psychologie de l'enfant
    2743 mots | 11 pages
  • Psychologie de l'enfant
    3921 mots | 16 pages
  • psychologie de l'enfant
    1046 mots | 5 pages
  • Psychologie de l'enfant
    1104 mots | 5 pages
  • psychologie de l'enfant
    1382 mots | 6 pages
  • Psychologie de l'enfant
    36395 mots | 146 pages
  • Psychologie de l'enfant
    1836 mots | 8 pages
  • Psychologie de l'enfant
    2733 mots | 11 pages
  • Psychologie de l'enfant
    6278 mots | 26 pages
  • Psychologie de l'enfant
    317 mots | 2 pages