Psychologie

11913 mots 48 pages
PSYCHO-PATHOLOGIE

Psychopathologies, le 3 octobre 2010

Qu’est-ce qu’un trouble mental ?

Depuis la civilisation grecque on a essayé de prendre en charge les troubles mentaux, de les classifier. Une des choses qui a changé c’est la désignation, avant c’était la démence, la folie, l’aliénation maintenant c’est un trouble mental.

Il y a une approche humaniste, un regard humaniste aux troubles mentaux. C’est une désignation qui paraît à la fois simple et complexe. C’est une réalité complexe parce qu’il y a plusieurs troubles.

On y trouve des softs comme l’anxiété, la débilité mentale, la psychose, la dépression, la démence sénile mais aussi des lourdes comme l’Alzheimer, etc.

Il ne permet pas une typologie classique, les classifications psychiatriques sont renouvelées tous les six ans. Il y en a qui disparaissent et qui ne sont plus répertoriées comme un trouble mental ou on en ajoute.

Il y a plusieurs raisons à cela :

D’abord le continuum.

Normal On ne sait pas où mettre la frontière Patho

blanc ça s’éclaircit, ça devient gris pour arriver au noir

La limite n’est pas clair et pas facile à démontrer, alors c’est souvent une frontière idéologique et donc qui n’est pas à bon escient.

Comment faire la part des choses entre une grande tristesse et une dépression. Il existe plusieurs troubles qui ont les mêmes symptômes.

Exemple :

Le retard mental se retrouve dans l’autisme et la trisomie 21.
Les hallucinations pour les schizophrènes mais aussi pour les alcoolos dépendants (perdre la liberté de boire).

Et inversement, il y a des manifestations cliniques différentes pour un même trouble.

L’étiologie= l’étude des causes.

Les causes sont souvent multiples d’une personne à l’autre.

Exemple :

L’anorexie, une personne peut le devenir parce qu’elle a été mises à l’internat et pour une autre personne, une autre cause.

Les causes sont très controversées et il n’y a pas de consensus.

Dans l’historique de la

en relation

  • Psychologie
    12890 mots | 52 pages
  • Psychologie
    1090 mots | 5 pages
  • La psychologie
    3232 mots | 13 pages
  • Psychologie
    572 mots | 3 pages
  • psychologie
    549 mots | 3 pages
  • Psychologie
    55978 mots | 224 pages
  • La psychologie
    457 mots | 2 pages
  • Psychologie
    1001 mots | 5 pages
  • Psychologie
    301 mots | 2 pages
  • psychologie
    313 mots | 2 pages