Québec

5594 mots 23 pages
Histoire du Québec

Le Régime britannique (1763-1867)
Le contexte politique
1. La Proclamation royale (1763) Après la conquête, l’autorité britannique veut prendre le contrôle total de la colonie et assimiler les colons franco-catholiques. La Proclamation royale de 1763, qui forme la colonie britannique de la Province of Quebec, met en place les conditions législatives et réglementaires pour atteindre ces objectifs. Cette loi anglaise vise à donner un visage anglais à la Province de Québec. Ainsi on décide d'imposer les lois anglaises aussi bien au civil qu'au criminel. Le gouverneur Murray doit aussi exiger le serment du test qui consiste à renier la religion catholique pour tous ceux qui veulent un poste dans l'administration. Cette mesure vise à écarter les anciens sujets français de tout poste officiel. Il doit de plus encourager l'immigration britannique et favoriser la création d'écoles protestantes. Toutefois, dans les années suivantes, deux conditions viennent contrecarrer les plans des Britanniques : • le peu d’attrait qu’exerce la colonie sur les colons britanniques potentiels, ceux-ci préférant s’installer dans les anciennes colonies britanniques où ils retrouvent leur langue et leur culture (et un climat plus clément !). Ainsi, dans les années qui suivent, la population de cette nouvelle colonie anglaise est formée d'au-delà de 95 % de Canadiens francophones. • les turbulences dans les anciennes colonies britanniques causées par o les nouvelles taxes imposées par la Grande-Bretagne pour payer les dépenses de la guerre de Sept Ans et o surtout la façon autoritaire de gouverner de Londres ; les anciennes colonies britanniques ont pris l’habitude de gérer leur environnement politique par discussion et consultation, elles acceptent mal la façon unilatérale de gérer de Londres.
2. L’Acte de Québec (1774) L’Acte de Québec d’avril 1774 survient quatre mois après le Boston Tea Party de décembre

en relation

  • Québec
    2591 mots | 11 pages
  • Le quebec
    864 mots | 4 pages
  • Québec
    457 mots | 2 pages
  • Québec
    369 mots | 2 pages
  • As au québec
    512 mots | 3 pages
  • Québec
    297 mots | 2 pages
  • Québec
    1621 mots | 7 pages
  • quebec
    329 mots | 2 pages
  • Héma-Québec
    2926 mots | 12 pages
  • La présentation du québec
    2785 mots | 12 pages