Qu'apporte l'acteur au texte théâtral?

556 mots 3 pages
Nous sommes en présence d’un texte extrait de tristes tropiques de Claude Lévi-Strauss, un ethnologue et anthropologue français-juif. Cette œuvre a été publiée en 1955. Ce texte à la fois et didactique et argumentatif vise à démontrer la relativité des coutumes et des différentes sociétés dans le monde. Dans son essai, Lévi-Strauss fait part au lecteur de ses enquêtes ethnographiques et met une touche personnelle dans son compte rendu. Comment démontre-t-il la relativité des mœurs des diverses sociétés ?
Après avoir montré que sa démonstration est très bien organisée, nous verrons comment Lévi-Strauss évoque son opinion à travers ce texte.
Au tout début du texte, l’ethnologue nous fait découvrir ce qu’il veut démontrer : « Aucune société n’est parfaite » (l.1), nous pouvons donc voir qu’à la ligne 7, il énonce sa thèse de manière claire et explicite : « On découvre alors qu’aucune société n’est foncièrement bonne ; mais aucune n’est absolument mauvaise ». Nous avons ensuite_ et ce qui est une partie importante dans la démonstration_ la structure de son argumentation. De la ligne 1 à 11, comme nous l’avons mentionné précédemment, Lévi-Strauss présente directement sa thèse. De la ligne 12 à 13, il fait l’étude de deux cas et les analyses une par une, distinctement (« prenons le cas de l’anthropophagie … », l.15). Nous avons l’anthropophagie alimentaire : «On devra d’abord en dissocier les formes proprement alimentaires » (l.17-18) ; puis l’anthropophagie rituelle : « outre que de tels rites… » (l.27). Mais on a aussi l’étude du cas inverse : « on serait tenté d’opposer deux types de sociétés : celles qui pratiquent l’anthropophagie […] et celles qui […] ont choisi la solution inverse consistant à expulser ces êtres redoutables hors du corps social… » (l.43-49).Cela enrichie sa démonstration. En rentrant plus dans les détails, nous avons l’utilisation des connecteurs logiques comme « car », « pourtant », «alors », « outre », « c’est-à-dire » (l.4, 13, 23, 27, 33),

en relation

  • Dissertation : qu'apporte l'acteur au texte théâtral
    1181 mots | 5 pages
  • Le théâtre
    695 mots | 3 pages
  • Le jeu des acteurs et les choix de mise en scène
    1269 mots | 6 pages
  • comprendre un sujet de dissertation
    545 mots | 3 pages
  • Comment un acteur peut bien servir le théâtre?
    1713 mots | 7 pages
  • Dissertation
    852 mots | 4 pages
  • dissertation theatre lu ou joué
    1373 mots | 6 pages
  • Histoire litteraire artaud le théatre et son double
    2809 mots | 12 pages
  • Dissertation sur le plaisir au théâtre
    1387 mots | 6 pages
  • Peut-on apprécier une pièce de théatre par la seule lecture du texte où est-il nécessaire d'assister à sa représentation ?
    1384 mots | 6 pages