Qu'est ce que le pardon

610 mots 3 pages
Ludwig
Nollet
5E
10/02/11
Devoir de religion. Le pardon.

Comment décrire le pardon ?
Pour certain, c’est dur, pour d’autre, facile, ou pour d’autre encore, léger.
Mais en faite, en regardant en dessous, c’est complexe !!
Le pardon, c’est un don, un don de soi, un don absolu. C’est libre, spontané et gratuit ! Il met généralement en scène un groupe de personne dans lequel il y a toujours un agresseur et un affligé. L’agresseur décidera soit de laisser l’affligé courir à sa perte (par sa faute de le laisser là) ou de l’aider et d’abandonner son ressentiment ! Ainsi, dans cet espace interindividuel, il se produira un don qui sera, quelque part, absolu ! C’est un don affectif d’une personne vers une autre ; un effort sur soi-même ; une évidence du bon sens par la faculté d’apprendre des autres par les émotions. C’est inculquer à l’autre la détresse ressentit par le fait d’en exprimer du pardon. Souvent c’est un échange entre personnes, c’est une chose relationnelle, une libération de la personne engagé selon les différents faits qui lui ont étés dégageaient. On peut sans doute le comparer au deuil car c’est un pardon, une transformation : En tout point, c’est une délivrance AUTOTHERAPEUTIQUE.
On peut donner le pardon sans attendre en retour, sans donner en retour et on peut recevoir ce pardon sans attendre un retour ou sans en demander un retour. Je sais, ces phrases sont pareilles mais pour chaque personne, la conception en sera différente. Lorsque la haine laisse souvent place à une sorte de pardon, il n’est malheureusement pas toujours absolu, car il y a toujours un ressentiment, une rancœur et une mauvaise vision de la personne. Quoi qu’il en soit, pour qu’un pardon soit plus que réel, il faut d’abord comprendre, apprécier, c’est un don à accorder et pour ça il n’est pas facile de s’en sortir tout seul alors rien de tel que de se faire entourer…
Se que le pardon n’est pas, soumis aux conditions, il n’est pas spontané, il n’est pas explicitement à

en relation

  • Tout comprendre, est-ce tout excuser ?
    1894 mots | 8 pages
  • Sur un plan personnel, suis-je prêt dans ma vie à vivre l’expérience du pardon ? pardonner aux autres et pardonner aussi à moi-même.
    1429 mots | 6 pages
  • Intro sur le pardon
    433 mots | 2 pages
  • Désolé
    607 mots | 3 pages
  • Lettre à une personne exprimant des regrets
    363 mots | 2 pages
  • La Confiance
    469 mots | 2 pages
  • Citatiooon
    535 mots | 3 pages
  • Y a-t-il des fautes impardonnables ?
    825 mots | 4 pages
  • Lyyns
    335 mots | 2 pages
  • Plus fort que la haine
    2056 mots | 9 pages