Qu'est-ce qui justifie le respect d'autrui

Pages: 9 (2047 mots) Publié le: 28 février 2011
• Qu’est ce qui justifie le respect d’autrui ?

« Dans la mesure où chacun est considéré comme une essence libre […], il doit être considéré par autrui comme une personne ». Cette citation issue de Propédeutique philosophique (Hegel), met en avant le concept de respect entre les hommes et donc envers autrui. Autrui, qui est « ce moi qui n’est pas moi » selon Sartre et qui fait l’objet d’unparadoxe constant entre proximité et distance, ressemblance et différence, est en fait une exigence morale puisque d’une manière générale, il est communément admis que le respect envers autrui est ce qui garantit la vie en communauté et l’équilibre des relations sociales. Le respect est en effet un sentiment de considération, de déférence envers une personne, qui nous pousse à la traiter avec deségards… A partir de là, il s’agira d’étudier ce qui justifie le respect d’autrui dans notre société ? Nous évoquerons dans un premier temps les causes de ce respect pour ensuite analyser les finalités de ce dernier. Enfin nous verrons en quoi autrui peut être considéré comme une fin en soi et faire l’objet d’un respect naturel.

Tout d'abord, les causes qui justifient le respect d’autrui sontnombreuses et diverses. L’une d’entre elles à été formulée par Emmanuel Levinas au milieu du XXe siècle dans Ethique et infini. L’expérience du visage, ainsi nommée dans l’œuvre, expose une première rencontre avec autrui, une rencontre physique uniquement, dans laquelle les deux personnes vont se dévisager. A partir de ce moment là, on peut se demander comment va s’imposer le respect dans une tellesituation ? Sera-t-il naturel ou non ? Levinas répond et écrit : « Le visage est exposé, menacé, comme nous invitant à un acte de violence. En même temps le visage est ce qui nous interdit de tuer ». Le philosophe semble ici distinguer deux temps. En effet, il y a dans un premier temps le regard de la différence dans le visage de l’autre, l’altérité qu’on ne comprend pas et qui effraie : celle qui peutpousser à la violence. Pourtant, dans un second temps, il y a le regard de la ressemblance ; car malgré tout, autrui est un homme qui physiquement nous ressemble : on reconnait l’humanité et on accepte autrui. Le respect s’impose donc ici par l’acceptation de l’autre en tant qu’être humain et c’est ce second temps, dissocié du premier par l’auteur, qui prévaut dans le rapport à autrui.

Parailleurs, la seconde cause à distinguer est celle du respect mutuel. Nous pouvons en effet considérer que si l’homme donne son respect à autrui, c’est pour lui aussi, l’obtenir en retour. Françoise Sagan avait d’ailleurs écrit dans Qui suis-je : « J’ai trop le désir qu’on respecte ma personne pour ne pas respecter celle des autres ». L’homme donnerait donc son respect pour l’attendre en retour. Cettefaçon de procéder résulte alors de l’amour que l’homme entretient vis-à-vis de sa propre personne : c’est ce qu’on appelle l’amour propre. Il voudrait se sentir grandi par le respect qu’autrui pourrait lui donner. Il désire être reconnu… Il y a alors un paradoxe en ce qui concerne l’amour propre. Kant disait en effet que les lois morales, dont fait parti le respect, étaient des représentationsqui devaient humilier ce même amour propre car les hommes avaient conscience de subordonner leur conscience à une volonté différente de la leur. En clair, les lois morales auraient du soumettre l’homme. Pourtant et au contraire en ce qui concerne le respect, l’homme cherche à être reconnu et grandi dans l’attente qu’il a du de celui d’autrui. Il y a un détournement de valeur morale qui n’empêchetoutefois pas le respect de s’installer puisque la loi morale qu’il est n’est plus une contrainte.

En outre, la troisième cause (la plus évidente) qui justifie le respect d’autrui est l’éducation, et plus particulièrement l’éducation morale. Dans Propos de pédagogie, Kant écrit qu’il y a deux façons de concevoir la bonne éducation : soit on s’appuie sur le monde tel qu’il est et on élève...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Qu'est ce qui m'ordonne le respect d'autrui ?
  • Doit on respecter l'opinion d'autruis ?
  • commentaire Bergson le respect d'autrui
  • Le respect d'autrui et la conscience morale
  • Qu'est ce que respecter autrui ?
  • Le respect d'autrui exclut-il toute passion ?
  • Qu’est-ce qui justifie que l’homme vit en société?
  • Qu’est ce qui fonde nos devoirs à l’égard d’autrui

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !