Qualité de service bancaire

3256 mots 14 pages
La qualité des services bancaires est désormais au cœur de tous les débats. Elle est essentielle pour la survie et la pérennité de la banque, surtout dans un contexte mondialisé où la compétitivité est la seule arme de résistance possible.

Malgré ces avancées, le particulier tunisien et même les PME restent déçus par la qualité des services bancaires: cette impression est-elle vérifiée ? Quelles sont les solutions d’amélioration à court et moyen termes?
Certes, ces questions ne cherchent pas à décrypter l’énigme relationnelle liant la banque à ses clients. En filigrane, il s’agit d’une problématique d’actualité étant donné qu’il s’agit bien d’un levier de croissance et de prospérité non pas uniquement pour le secteur bancaire mais également pour toute l’activité économique. D’ailleurs, il est communément reconnu que la qualité du service bancaire est, en à la fois, un choix et une exigence, rendus nécessaires par le souci d’améliorer la compétitivité des dispositifs financiers et économiques ainsi qu’une orientation fondamentale pour l’avenir qui aiguille les priorités nationales en matière d’assainissement du système financier et de réforme du système économique global tunisien.

Ainsi, les autorités publiques, conscientes de l’importance de l’enjeu qualitatif, ont doté le secteur d’une plateforme légale en codifiant les prestations bancaires. Il en ressort notamment l’obligation d’informer le client par la remise obligatoire du tableau d’amortissement d’un crédit. Une mesure qui permet au client de suivre juste à temps l’impact de la variabilité du taux d’intérêt sur les mensualités ou annuités de son crédit. Outre cette mesure, le législateur à institué la généralisation du poste de médiateur pour résoudre les litiges soulevés par les clients sans nécessairement passer par les voies judiciaires.
Dans le même ordre d’idées, le Salon des services bancaires et de la Monétique, l’Observatoire national des services bancaires en Tunisie et les journées portes

en relation

  • La qualité des services bancaires
    6478 mots | 26 pages
  • Les déterminants de la qualité de service bancaire
    484 mots | 2 pages
  • Biat
    34308 mots | 138 pages
  • La qualite perçue de l’internet bancaire : proposition d’une echelle de mesure
    14679 mots | 59 pages
  • Le marketing bancaire
    3907 mots | 16 pages
  • Memoire sur le transport maritime
    15205 mots | 61 pages
  • Audit iso
    15090 mots | 61 pages
  • Droit bancaire
    5472 mots | 22 pages
  • Fidélité client
    2199 mots | 9 pages
  • fidélisation des clients
    5320 mots | 22 pages