Que gagne t-on à aimer autrui ?

1146 mots 5 pages
Que gagne t-on à aimer autrui ?

On définit généralement autrui comme un alter-ego, c'est-à-dire, un autre moi-même. Cet autrui va nous poser certains soucis, à cause du complexe du « Je » sujet et du « Je » objet. En effet, autrui et moi-même voulons toujours être sujet et porter un regard sur l’autre pour ne jamais se faire engluer. Sartre dira même « l’enfer c’est les autres » comme si nous étions incompatible, sans possibilité de se comprendre. Pourtant, si l’autre est relativement identique à moi, je peux tout d’abord éprouver de la sympathie pour lui, m’identifié à lui et l’aimer, c'est-à-dire éprouver un attachement et un intérêt pour lui et ainsi gagner, tirer avantage de la relation. Que nous apporte l’amour d’autrui ?

L’amour de l’autre est impératif dans notre développement psychologique, dans notre personnalité. Jean-Jacques Rousseau parlera par exemple du sentiment naturelle de la pitié qui nous aide à réduire notre amour-propre, notre intérêt évident pour nous même et à nous donné un peu plus d’humanité. Nous tourner et aimer autrui nous offre une ouverture d’esprit, qui, sans lui n’existerait pas. En effet, sans l’autre je ne serais pas ouvert ne serait ce qu’au dehors de chez moi car, si autrui n’existait pas, il n’y aurait pas d’intérêt à aller plus loin que sa propre personne. L’autre nous aide aussi à nous comprendre soi-même et à nous remettre en question. Prenons l’exemple de deux amies, l’une des jeunes filles à laisser tomber quelqu’un qui l’avait aidé auparavant, ce qui est pour son amie quelque chose d’abjecte. Cette amie en toute franchise pourra aller parler à la jeune fille du comportement dont elle a fait preuve et lui expliquer ce qu’elle a ressentit. Si la jeune fille n’est pas de mauvaise fois, elle se concentrera sur elle-même et essaiera de se racheter. Ce qui n’est pas toujours le cas quand on est seul sans l’avis d’autrui. Autrui nous apporte aussi de nombreux conseils. Il nous aide à nous diriger

en relation

  • Qu'est ce que le moi et etude de pascal
    1382 mots | 6 pages
  • Faut-il aimer la vérité?
    1351 mots | 6 pages
  • Cours sur la notion d'autrui (i)
    2297 mots | 10 pages
  • Philosophie-autruis-
    4503 mots | 19 pages
  • Peut on aimer l'argent
    2839 mots | 12 pages
  • Que gagne-t-on à échanger?
    3456 mots | 14 pages
  • La politesse, une preuve d'hypocrisie?
    778 mots | 4 pages
  • Cours humanité
    1587 mots | 7 pages
  • Autrui la personne
    7788 mots | 32 pages
  • Que gagne-t-on à échanger?
    4080 mots | 17 pages