Quelle économie pour quelle politique

Pages: 10 (2334 mots) Publié le: 30 novembre 2011
La devise de la démocratie passe pour une évidence : liberté politique, égalité juridique et fraternité sociale. Cette dernière connaît dans la tradition occidentale et américaine des variations. Si la démocratie atlantique flatte la liberté politique, la démocratie française encourage l’égalité juridique. Peut-on parler encore des démocraties populaires qui flattaient la fraternité ? L’histoirenous rappelle que la devise n’a pris de sens et ne s’est construite que dans le champ d’une histoire complexe, elle est elle-même traversée par des éthiques rivales, celle de la responsabilité de l’homme aux affaires et celle plus idéaliste dans une éthique de la conviction. Elle n’est pas de plus à l’abri des courants d’opinion et des conflits, ce qui lui donne d’ailleurs sa légitimité.L’histoire récente avec le fait de la mondialisation édifie pour la démocratie un nuancier plus problématique, d’autant plus qu’à la raison d’Etat politique s’est substituée une raison d’Etat économique. Que serait donc cette modernité de la démocratie plus modeste dans ses ambitions, et plus réaliste et pragmatique dans ses pratiques ? Ne se ferait-elle pas au détriment de la fraternité sociale ?
Le faitde la mondialisation présente à l’économie politique de nouvelles conditions qui ne sont pas sans soulever d’ailleurs de controverses. On a dit la mondialisation « heureuse » avec Alain Minc : on y conçoit un espace économique résolument multiple, des échanges concurrentiels avec un alignement sur le moins disant social ou une émulation sur le mieux disant social, écologique et culturel. On parled’un autre côté d’un « malaise » dans la mondialisation avec Laïdi comme présent sans avenir ou stratégie d’ensemble rendue problématique par la complexité. On parle d’un libéralisme à l’européenne ou d’un libéralisme dépassé comme économie au service d’une politique dominante. On évoque ailleurs des mondialisations faites de forums, de groupes, de forums sociaux. Des conceptions s’affrontent,unitaire ou plurielle. On comprend que la démocratie en subisse les aléas. Il s’agira dans un premier temps d’analyser les conditions matérielles et idéologiques de la mondialisation et leur impact sur la démocratie (1). On veut bien la liberté et l’égalité mais une étonnante absence se manifeste, celle de la fraternité (2)comme assistance au plus démuni. Ce sera notre deuxième temps d’analyse.L’enjeu se fait plus théorique au détriment d’une impuissance pratique : le débat sur la démocratie semble persister dans l’idéologie et son universalisme (3). L’économie y apparaît comme le retour du refoulé. Qu’en serait-il des conditions émergentes d’une démocratie, malgré et contre tout ? (4)
- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :-
(1)Zygmunt Bauman, sociologue planétaire, dresse un bilan inquiétant : ilparle d’un malaise dans la civilisation matérielle, il évoque une barbarie. La mondialisation rend, selon lui, la délocalisation inévitable et produit la concurrence généralisée de l’ouvrier avec sa propre classe dans une sorte compétition avec son environnement. L’Etat de ce fait n’est plus dans un face-à-face avec la violence d’une société en couches ou d’une société de classes : il estdevant la multitude imprévisible ou aux actes disparates. L’intérêt du constat est qu’il est planétaire dans son questionnement. Le témoignage est renforcé par l’analyse de l’anthropologue. Si les sociétés se sont « égalisées » en quelque sorte par la massification massive, dit Emmanuel Todd, elles connaissent du fait de l’éclatement mondial la stratification sociale. La scission persiste entre leségaux et les inégaux. Henri Leclerc, en juriste et militant, confirme des avancées globales de la démocratie comme le recul des dictatures, la résistance à la peine de mort sans négliger les perplexités locales qu’elles engendrent dans les insuffisances des systèmes de la justice, complexes, inégalitaires et déliquescents, du fait de l’absence d’aide et de du néant des relais en soutien avec...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Economie politique
  • Economie politique
  • economie politique
  • Economie politique
  • Economie politique
  • Economie, politique economie
  • Economie politique
  • Economie politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !