Quelles furent les principales mutations sociales au sein des pdem depuis 1945 dissertation

601 mots 3 pages
ANOTHER DAY IN PARADISE (Encore un jour au Paradis) (réalisateur : Larry Clark ) et les acteurs principaux sont Ce film date de 1998 Synopsis : Surpris par un vigile alors qu’il est en train de forcer des distributeurs de boissons avec un tournevis, le jeune Bobbie le blesse mortellement (gardien) avant de s’enfuir. Grièvement blessé lui-même, il se réfugie chez sa petite amie Rosie, qui appelle « Oncle » Mel à la rescousse, un truand professionnel possédant des connaissances médicales. Mel soigne Bobbie et décide de prendre le jeune couple sous sa protection. En compagnie de Sid, sa maîtresse, il emmène Bobbie et Rosie dans sa voiture pour un périple criminel dans le Middle –West. Ce film se passe début des années 70 et l’on peut entrer de la musique des années 70. Et ils vont être amenés à devenir des Junkies comme Mel et Sid et Rosie va finir par en mourir. Tout le long du film nous allons pouvoir voir l’évolution de ses jeunes avec la drogue. Il ya aussi des scènes émouvantes comme celle ou Rosie annonce qu’elle est enceinte et Mel la femme de Sid se met à pleurer car elle ne peut pas en avoir. Rosie finit par perdre le bébé avant de perdre elle-même sa vie. Le sujet qui domine dans ce film est la drogue avec tous ses effets et ceux qui la vendent les junkies. Ce film est un Road Movie, un policier il appartient au mouvement dramatique. A travers cette promenade avec l’amouret la mort, Larry Clark dépeint un portrait sans concession d’une Amérique en mal d’identité. Les points faibles de ce film sont : Je trouve que la fin s’arrête trop subitement j’aurai pensé à une fin plus dramatique et touchante car finalement les deux héro Sid et Mel ont l’argent et Bobbie s’est enfuit en courant dans un champ. Mais Larry Clark nous fait bien sentir qu’à ce moment là la signification du titre apparaît. L’on pourrait penser que Bobbie part au paradis, tout au fond de ce champ qui est loin de tout. Je trouve que la fin s’arrête trop subitement. Je ne m’attends

en relation

  • Lisa de lorenzo recio
    445 mots | 2 pages
  • Ridley scott
    382 mots | 2 pages
  • Histoire de l'évolution du documentaire
    7965 mots | 32 pages
  • La vague
    272 mots | 2 pages
  • Le zpde
    617 mots | 3 pages
  • Bienvenue à gattaca
    277 mots | 2 pages
  • Critique du film le velo
    302 mots | 2 pages
  • Will hunting
    316 mots | 2 pages
  • Pettite description
    276 mots | 2 pages
  • fiche de visionement vigo
    488 mots | 2 pages