Quelques mécanismes psychiques du "besoin de croire" : utopies et religions

1340 mots 6 pages
ntroduction
Le merveilleux, la religion, l'utopie, la croyance religieuse ou en un mythe du progrès humain, l'universel ou l'omnipotence et l'omniscience : sont-ils autant de noms pour la même chose ? Et leurs envers : mélancolie, nostalgie, quête, Chute, détresse, ou encore le fragmentaire, l'inachevé, etc. Ces termes que j'inscris en ligne, sur deux faces symétriques, encadrent-ils vraiment la même et unique chose ? Nous allons tenter d'y répondre.

1 - La mélancolie de Faust
Il existe une fort ancienne opposition entre science et merveilleux, ou encore, entre une sorte d'urgence à "connaître" et celle de "croire". La plainte du docteur Faust représente bien une telle opposition. En effet, le voici éprouvant une grande désillusion, après avoir étudié philosophie, médecine, droit et théologie, et ne se sentant guère plus éclairé dans sa quête :

"Et je reste là, comme un sot // Sans avoir avancé d'un mot." Mais il y a un espoir du côté de l'irrationnel : "J'ai donc pensé que la magie // Et les esprits et leur pouvoir // Pourraient me révéler quelque secret savoir // (...) Me délivrer des mots et de leur vanité." Une première remarque : Faust a donc espéré qu'un mot - ou un savoir -, serait assez puissant, c'est-à-dire magique, pour éclairer son existence. Et dès lors de constater qu'aucun mot ne peut donner d'épaisseur ou de chair à son sentiment d'être (voir le fameux : "Qui suis-je ?"), aucun savoir ne vient transmuter sa mélancolie. Mais alors, quoi ? Plus loin, Faust ouvre le Nouveau Testament, et s'arrête sur ceci :

"Il est écrit : Au commencement était le verbe ! Ici, je m'arrête déjà ! Qui me soutiendra plus loin ? Il m'est impossible d'estimer assez ce mot, le verbe ! Il faut que je le traduise autrement, si l'esprit daigne m'éclairer. Il est écrit : Au commencement était l'esprit ! Réfléchissons bien sur cette première ligne, et que la plume ne se hâte pas trop ! Est-ce bien l'esprit qui crée et conserve tout ? Il devrait y avoir : Au

en relation

  • Religion
    27207 mots | 109 pages
  • La delinquance
    17822 mots | 72 pages
  • Conditionnement socioculturel et liberté
    17581 mots | 71 pages
  • Lexique de philo
    20447 mots | 82 pages
  • Leçon
    12752 mots | 52 pages
  • Les sectes
    9622 mots | 39 pages
  • L'homme
    6966 mots | 28 pages
  • JLC Le désir
    31139 mots | 125 pages
  • Intro psychologie des foules de dantier
    10576 mots | 43 pages
  • Documen
    10291 mots | 42 pages