Quesque wow vous a apporté jusqu'a aujourd'hui

2616 mots 11 pages
« Bah je joue à Wow pour m'amuser
.: Et en même temps je participe à la competition donc je vente mon égo :D »

« de bonnes connaissances comme des mauvaises , mais plus de bonnes , des amis au dela du virtuel ( sans jamais les voir IRL ) meme si sais un jeux ya un contact humain , fin une approche qui me plait tu peut tomber sur des bons gars est rire au quotidien tu voit sa me plait sa , et meme sa mais deja arriver d'un connaitre un IG et de la voir irl grace a wow , wow c'est un jeu cert mais une passions par de millions joueurs/euse , donc des fois ont peut parler de contact direct vers certaines personnes , mais c'est rare ce cas la , c'est un moyen de distraction que un moyen de rencontre , mais ça peut arriver »

« divertissement
[14/01/11 22:19:10] fatal33: perte de temps
[14/01/11 22:19:20] fatal33: socialisation virtuelle »

« World of Warcraft m'a apporté de très bon moments : déconnade, rires, joie, un peu de rage ( sur un wipe du roi-liche a 2% notamment >.< ), une " amitié " IG ( particulièrement avec mon healer qui m'a suivi durant 3 saisons d'arène ), une sorte de " cercle d'amis " IG via la guilde ; tout sa avec de parfaits inconnus... »

ça m'a apporté de la distraction
: des barres de rire

« rien »

« mais je pense que ca peut apporter une certaine confiance en soi

[14/01/11 22:45:15] Jo: par ex les mec qui raid lead la dessus
[14/01/11 22:45:23] Jo: ont pas forcément possibilités de diriger des gens comme ça en vrai
[14/01/11 22:45:31] Jo: et leur personnage réussit st mieux qu'eux en vrai ca m'a passé le temps
[14/01/11 22:46:43] Jo: mais rien apporté de concret
[14/01/11 22:46:47] Jo: d'ailleurs je ne joue plus

« World of Warcraft m'a apporté de très bon moments : déconnade, rires, joie, un peu de rage ( sur un wipe du roi-liche a 2% notamment >.< ), une " amitié " IG ( particulièrement avec mon healer qui m'a suivi durant 3 saisons d'arène ), une sorte de " cercle d'amis " IG via la guilde ; tout sa

en relation

  • Jean-ben
    85930 mots | 344 pages