Questions : a quel registre appartient l'extrait de " théatre des animaux" de j.ribes ? ce registre convient-il au titre de l'oeuvre ? quels sont les caractéristiques du théâtre classique ?

1032 mots 5 pages
QUESTIONS :

1)Tragédie extrait de Théâtre des Animaux de J. Ribes appartient au registre comique pleinement. Il relate ici des situations de vie quotidienne prises sur le vif même. Un couple marié se dispute à la sortie des loges d’un théâtre , après la représentation de Phèdre dans laquelle joue la Belle – sœur (Simone) du mari ( Jean-Claude ) , qui durant toute la pièce dit s’être ennuyé cruellement. A cette sortie de loges, sa femme ( Louise ) tente en vain de le convaincre d’au moins féliciter sa sœur.
Le comique est dans cet extrait très bien illustré, avec des moqueries vulgaires , telles que « grosse vache » l33, ou « l’hystérique » l31, ou encore une situation des plus réalistes et hilarantes avec Jean-Claude qui ne veut en aucun point féliciter sa belle-sœur , même pas un « un petit bravo » (l21) , pour cette pièce qu’il a vraiment « supporté » (l2) . Une soumission montrée l4 « deux cent vingt-trois minutes et dix-sept secondes ! » , avec cette déclaration précise sur la durée de son « supplice » l3, il exagère de plus belle l10 en exprimant une certaine fierté d’avoir « tenu » ( l10) toute la pièce. Un comique basé sur une critique familière et vulgaire du théâtre classique à travers un monde moderne.

Le Titre « Tragédie » peut ici s’identifier au dilemme , à l’obligation morale , celle de J.C. de féliciter sa belle-sœur qui a joué ds cette pièce qui a été pour lui une fatalité , une situation sans issue à laquelle sa femme essaie de lui faire adhérer. Mais la tragédie dans sa définition même elle se caractérise par des personnages antiques , souvent nobles , qui se prédestinent déjà au début de la pièce à un destin tragique auquel s’attend déjà le spectateur. Les caractéristiques du comique s’opposent à cette définition de tragédie, qui est basée sur l’antiquité. Ici ce titre peut faire allusion à une tragédie moderne , c'est-à-dire qui ne dénoue pas forcément sur la mort et qui , avec l’évolution du théâtre met en scène des personnages

en relation