Règle de droit et règle morale

Pages: 9 (2019 mots) Publié le: 10 octobre 2010
SUJET : Règle de droit et règle morale

Il est vrai que sans règles de conduites, la vie en société serait impossible.
D’après la Doxa, la règle de droit serait incontestablement la règle de conduite unique
Pourtant, plus spécifiquement dans un contexte social, nous pouvons constater que d’autres règles de conduites sont visibles.
Ici nous nous pencherons sur la règle de droit et la règlemorale. La règle de droit est une des règles de conduite visant à diriger la conduite des individus en société. Sa spécificité vient du fait qu’elle est sanctionnée par l’autorité public. La règle morale diffère de la règle de droit principalement par sa différence de sanction.
En effet la règle morale est sanctionnée par la conscience individuelle.
Certains auteurs du XXe siècle identifie l’unà l’autre le droit et la morale.
A l’inverse, d’autres auteurs ou juristes préconisent de séparer de manière radical le droit et la morale.
On peut dès lors se demander quelle est la relation qui éloigne ou approche ces deux notions.
En effet, pour cela, nous nous questionnerons sur les distinctions entre la règle morale et la règle de droit (I) avant d’analyser la complémentarité entre lesdeux (II).

I/ LES DISTINCTIONS ENTRE LA REGLE MORALE ET LA REGLE DE DROIT

Nous verrons dans cette première partie que la règle de droit et la règle morale s’opposent selon deux facteurs principaux. En effet, comme précisé précédemment, leurs finalités divergent (A) ainsi que leurs sanctions (B).

A – Des finalités divergentes

La finalité est le caractère de ce qui tend vers un but. En cesens, on remarque une opposition claire entre la règle de droit et la règle morale (1). Cependant cette opposition peut être critiquée (2)

1) Opposition des finalités

En premier lieu, nous constatons que la règle de droit et la règle morale sont des règles de conduites visant à amener le bien dans les sociétés. Cependant, le mode de fonctionnement n’est respectivement pas le même.
Dans unpremier temps, la règle de droit veut une bonne organisation de la société, assurer l’ordre social et répondre aux besoins de sécurité et de stabilité. En effet, Hobbes ou encore Rousseau ce sont penché sur la question. Dans son contrat social de 1762, Rousseau décrit l’homme en état d’ataraxie et de paix dans un hypothétique état de nature.
Cependant, les inégalités obligent l’individu à« signer » un pacte, contrat social afin d’être dirigé et assuré d’un ordre social. Face à lui mais dans la même logique, Hobbes décrit l’homme comme un loup pour l’homme. L’individu, dans un état de nature serait incapable d’instituer des règles car il est naturellement mauvais. La société et ses règles seraient le seul moyen de les encadrer et de faire régner une justice.
Dès lors la règle de droit revêtdeux caractères. Elle ne prend en compte que les actions et non les intentions des individus. Par exemple une personne ne seras sanctionné uniquement si elle a volé et non si elle a l’intention de voler. De plus, la règle de droit n’a pas pour référence un être parfait contrairement à la règle morale qui elle a pour références un être parfait, divin servant de modèle.

Dans un deuxième temps,la règle morale est bien plus abstraite que la règle de droit. Son but ultime étant cependant le même, c'est-à-dire de régler la conduite des hommes en société, nous constatons qu’elle est moins concrète que celle-ci.
La règle morale en général provient des consciences individuelles, elle est interne à chaque personne.
Dans ce sens, chaque individu peut avoir sa propre morale selon sa religionpar exemple. La morale se contente de tracer de grandes lignes, de grands principes.
Elle est nécessairement floue du fait qu’elle peut être perçue différemment selon la conscience de chacun.
Selon Bentham, la règle morale comprend trois grandes catégories. Tout d’abord le devoir de l’homme en vers lui-même, le devoir de l’homme en vers les autres et le devoir de l’homme en vers Dieu....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La règle morale et la règle de droit
  • régle de droit et règle morale
  • regle de droit et règle morale
  • Règle de droit et règle morale
  • Règle de droit, règle morale.
  • Règle morale et règle de droit
  • Règle morale et règle de droit
  • Règle de droit au regard de la règle morale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !