Réécriture

Pages: 5 (1086 mots) Publié le: 4 mai 2010
Sujet d’invention

**** comment envisageriez-vous de porter à la scène le corps et l’âme de Phèdre ?

- Il existe des fatalités extérieures : aujourd’hui l’ordre de mobilisation générale qui sépare deux fiancés et entraîne le jeune soldat vers la mort. Chez Racine, la fatalité est intérieure, constituée par les passions des personnages, notamment par le déchaînement de l’amour et del’ambition, passions qui je dois dire dominaient la caste aristocratique pour laquelle écrivait Racine. La tragédie, c’est la folie de l’homme, sa recherche obsédée et solitaire du bonheur, la dictature du désir, l’imprévu d’amours forcenées qui naissent en coup de foudre, d’un regard, en ce qui concerne Phèdre. Ce personnage traduit en tout point ce que je viens d’expliquer. Phèdre est une femme complexeque je chercherai pas tous moyens de mettre à nu. Il faut rappeler que les passions consument l’âme et le corps, c’est-à-dire ici la combattent et l’anéantissent. Ces passions sont porteuses de mort. Pour moi Phèdre est un personnage spectateur de sa destiné. C’est un personnage lucide et c’est cette lucidité qui la rend si humaine et qui amène la pitié. J’insisterai beaucoup sur cet attrait etparadoxalement sur ses délires et ses visions.

- Est ce que l’évolution de la passion de Phèdre peut-être inscrite dans une modification de sa tenue vestimentaire?

- Si cela ne tenait qu’à moi je dirai que ce théâtre est une fête du langage : accessoires et gestes sont inutiles, tout se passe à l’intérieur ou au-dessous du langage. Mais bien sûr dans une mise en scène on ne peut pas passeroutre les costumes. Selon moi Phèdre aurait trois costumes. Dans la scène 2 acte I elle apparaîtrait dans le plus simple appareil, un voile sur les épaules, montrant dès le départ son aspect fragile, impuissant. Ce serait un peu comme un « laisser aller » qui montrerait une Phèdre désemparée. Ensuite de l’acte II scène 5 à l’acte V elle serait vêtue d’une robe noire découvrant ses épaules, ce quiaccentuerait son côté sensuelle mais qui n’enlèverait en rien son aspect fragile. Elle aurait un ruban rouge dans les cheveux qui marquerait la passion notamment dans la scène de l’aveux de son amour à Hyppolite. Puis dans la scène finale elle serait vêtue de blanc. Un blanc qui est signe de mort chez les orientaux, mais signe de paix et de pureté aussi.

- En parlant de la fin de la pièce, on saitque Phèdre meurt : les ravages de la passion ont fait leur œuvre. Techniquement, à quels moyens auriez-vous recours pour les rendre lisibles ?

- L’actrice devra savoir nuancé d’elle-même comment elle le ressent la passion de Phèdre, parce que finalement ce personnage est excessivement dur à joué, un metteur en scène peut exposer son point de vue mais ne ressent pas le personnage de la mêmefaçon que l’actrice. Elle sait où sont ses limites, elle seule peut donc savoir jusqu‘où elle est capable d‘aller pour interpréter ce personnage. Mais les indications que je pourrai lui donner sont les crescendo et les décrescendo dans les moments ou Phèdre passe de ses délires à sa lucidité, de sa jalousie à sa peur du jugement, à sa honte. Je dirai simplement à mon actrice d’aller jusqu’à sesdernières limites car Phèdre est un personnage très extrémiste, très radical, très excessif. C’est d’ailleurs ce qui la rend si tragique. Ce que j’exigerai par dessus tout ce serait de garder cette façon qu’à Racine de faire que ses héros s’expriment avec pudeur et noblesse, dans une langue épurée, sans emphase. Avec le naturel et les effets de sourdine, l’une des caractéristiques du vers racinien est samusicalité. Racine fait chanter les mots les plus simples. Quand il dirigeait ses acteurs, il recherchait une déclamation chantante. Les costumes aideront l’actrice à se mettre dans le personnage car comme le dit Silvia Monfort le « costume doit se fondre dans le sens général de l’interprétation ». Le visage de l’actrice devra être d’une extrême blancheur, à la limite de la teinte cireuse...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Réecritures
  • Réecriture
  • La réecriture
  • Reecriture
  • Les réécritures
  • Réecriture
  • Les réécritures
  • Réecritures

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !