Réassurance

Pages: 14 (3429 mots) Publié le: 18 avril 2011
PRINCIPES ELEMENTAIRES DE LA REASSURANCE

ON DISTINGUE GÉNÉRALEMENT DEUX IMPORTANTES CATÉGORIES DE RÉASSURANCE :

• La réassurance obligatoire
• La réassurance facultative.
Il faut noter que dans certains cas, la réassurance facultative peut devenir obligatoire. ( cas de l’open cover ).

A) réassurance obligatoire

Dans cette catégorie on trouve deux types decouvertures :

1. Les traités proportionnels
2. LES TRAITÉS NON PROPORTIONNELS

I/ LES TRAITES PROPORTIONNELS

LES TRAITÉS PROPORTIONNELS EXISTENT SOUS DEUX FORMES DISTINCTES OU COMBINÉES :

• LE TRAITÉ EN QUOTE PART (QUOTA-SHARE EN ANGLAIS)
• LE TRAITÉ EN EXCÉDENT DE PLEIN, DE CAPITAUX OU DE SOMMES(SURPLUS EN ANGLAIS).

OU COMBINAISON DES DEUX TRAITÉS, QUOTEPART ET EXCÉDENT DE PLEIN.

1-1 TRAITE EN QUOTE PART

LE TRAITÉ EN QUOTE PART EST LA FORME LA PLUS SIMPLE DE CESSION EN RÉASSURANCE OBLIGATOIRE QUI CONSISTE À PARTAGER PROPORTIONNELLEMENT LES PRIMES ET LES SINISTRES D’UNE BRANCHE OU UNE CATÉGORIE SELON UN POURCENTAGE FIXÉ D’AVANCE.

EXEMPLE : UNE SOCIÉTÉ X DÉSIRE PLACER SON PORTEFEUILLE EN INCENDIE DANS UN TRAITÉ EN QUOTE PART,COMPOSÉ DE DIFFÉRENTS RISQUES ET CAPITAUX POUR LESQUELS ELLE A FIXÉ UNE LIMITE DE SOUSCRIPTION DE DH 25 000 000 PAR AFFAIRE.

ELLE S’OBLIGE À CONSERVER 20% DE SES PRIMES ET DE SES SINISTRES ET DE CÉDER 80% DANS UN TRAITÉ EN QUOTE PART (QUOTA-SHARE) EN ANGLAIS.

LA COMMISSION DE PRIME VARIE SELON LA BRANCHE ET LA STATISTIQUE DU TRAITÉ.

COMME VOUS POUVEZ LE CONSTATER À PARTIRDE LA LISTE ET LE GRAPHE CI-APRÈS, DANS CE GENRE DE TRAITÉ, IL N’Y A PAS D’HOMOGÉNÉITÉ DANS LA RÉASSURANCE DE CES RISQUES, CAD QUE TOUS LES RISQUES ACCEPTÉS PAR LA CÉDANTE FONT L’OBJET D’UN PARTAGE PROPORTIONNEL ENTRE LA CÉDANTE ET LE RÉASSUREUR.

Donc, il n’y a aucune distinction entre un risque de faible capital ou de somme assurée et un autre plus important, mais ils sont tous limités àun seul plein de souscription ( DH 25.000.000 à titre d’exemple).

Pour corriger cette faiblesse qui consiste à céder tous les risques dont la cédante a la capacité de conserver pour son propre compte et sans faire appel à la réassurance, nous pouvons choisir une autre forme de réassurance, le traité en excédent de plein.

LISTE DES RISQUES ASSURES
|MAGASIN A|1 300 000,00 |USINE A |25 000 000,00 |
|MAGASIN B |2 000 000,00 |USINE B |22 000 000,00 |
|EPICIER |1 500 000,00 |USINE C |19 000 000,00 |
|FABRIQUE|20 000 000,00 |USINE D |15 000 000,00 |
|BOULANGER |3 000 000,00 |USINE E |10 000 000,00 |
|MOULINS |5 000 000,00 |USINE F |6 000 000,00 |1-2 TRAITE EN EXCEDENT DE PLEIN

LE PLEIN EST LE MONTANT EN CAPITAL CONSERVÉ PAR LA CÉDANTE POUR SON PROPRE COMPTE SUR CHAQUE AFFAIRE. IL VARIE SELON SA CAPACITÉ DE SOUSCRIPTION DANS UNE CATÉGORIE DÉTERMINÉE. CE PLEIN EST FIXÉ PAR SON CONSEIL D’ADMINISTRATION.

PAR CONSÉQUENT, IL EST NÉCESSAIRE DE FAIRE UN PARTAGE DE TOUS LES RISQUES QUI DÉPASSENT SON PLEIN DE CONSERVATION,RISQUE PAR RISQUE ET D’ÉTABLIR DES BORDEREAUX DE RÉPARTITION DES CAPITAUX, DES PRIMES ET DES SINISTRES.
On peut même avoir un à trois traités en excédent de plein.Une fois le 1er est alimenté en passe au second ect.

EXEMPLE : UNE SOCIÉTÉ X ASSURE UNE USINE POUR UN CAPITAL DE 25.000.000 DE DIRHAMS. ELLE CONSERVE SUR CETTE AFFAIRE UN PLEIN DE DH 2.000.000 ET CÈDE EN RÉASSURANCE NEUF...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Réassurance
  • La réassurance
  • Réassurance
  • Réassurance
  • Réassurance
  • Reassurance
  • Réassurance
  • La réassurance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !