Récit fantastique

1861 mots 8 pages
Chapitre 1La malédiction de Ner'zhulLe chaman Ner'zhul l’Ancien comptait parmi les plus grands chefs spirituels des orcs. Trompé par le démon Kil'jaeden, il fut à l’origine des événements qui conduisirent à la corruption des orcs et à la création de la Horde sanguinaire. Pourtant, Ner'zhul refusa finalement d’incorporer son peuple dans les rangs démoniaques de la Légion ardente.
Le seigneur-démon Kil'jaeden punit Ner'zhul pour sa désobéissance en détruisant son corps vieillissant et en torturant son esprit. Il finit par lui lancer un dernier ultimatum : servir la Légion sans condition ou subir un martyre éternel. N’ayant pas d’autre choix, Ner'zhul fit serment d’obéissance à Kil'jaeden et renaquit sous la forme d’un terrifiant agent de la Légion aux immenses pouvoirs : le roi-liche.
L’esprit de Ner'zhul fut enchaîné par enchantement à une armure antique et lié à la puissante lame runique Deuillegivre. Pour s’assurer de l’obéissance de Ner'zhul, Kil'jaeden scella l’armure et l’épée à l’intérieur d’un bloc de glace spécialement conçu à cet effet et provenant des confins du Néant distordu. Ce cristal gelé fut ensuite projeté sur le monde d’Azeroth qui lui tendait les bras, où il vint se loger dans les terres désertiques et enneigées du Norfendre.
Parmi les pouvoirs conférés au roi-liche figurait l’autorité sur la mort elle-même. Depuis son Trône de glace, Ner'zhul invoqua un grand nombre de morts-vivants pour le servir et éprouva la force de son armée en la lançant contre les nérubiens d’Azjol-Nerub et leur puissant seigneur-araignée, Anub'arak. La Guerre de l’araignée fît rage pendant des années, mais de nombreux nérubiens tombés au combat se retrouvèrent rapidement soumis à la volonté de fer du roi-liche. Anub'arak lui-même finit par être pris en embuscade et tué, avant de se relever pour rejoindre les rangs de Ner'zhul, devenant un redoutable seigneur des cryptes.
En apparence, le roi-liche servait fidèlement son maître. Mais il avait en réalité ourdi un plan

en relation

  • Les recits fantastique
    1888 mots | 8 pages
  • Récit fantastique
    315 mots | 2 pages
  • Le récit fantastique
    1215 mots | 5 pages
  • Un récit fantastique
    476 mots | 2 pages
  • récit fantastique
    450 mots | 2 pages
  • Récit fantastique
    963 mots | 4 pages
  • Récit fantastique
    1075 mots | 5 pages
  • Recit fantastique
    1297 mots | 6 pages
  • Récit fantastique
    442 mots | 2 pages
  • Récit fantastique
    721 mots | 3 pages