rédaction

1502 mots 7 pages
Qu'est-ce que la vie ? est un essai de vulgarisation scientifique du physicien Erwin Schrödinger, paru en 1948. L'ouvrage est fondé sur une série de conférences donnée par l'auteur sous les auspices de l'Institut d'études avancées de Dublin, au Trinity College. Elles y avaient attiré une assistance d'environ quatre cents personnes, dûment averties « que le sujet était difficile et que les conférences ne pouvaient être qualifiées de populaires, bien que l'arme la plus terrible du physicien, la déduction mathématique, y fût peu utilisée. » Le propos de Schrödinger s'était attaché à une question importante : « comment la physique et la chimie peuvent-elles rendre compte des évènements spatio-temporels qui se déroulent à l'intérieur des frontières d'un organisme vivant ? »

Dans le livre, Schrödinger introduisait l'idée d'un « cristal apériodique » où l'information génétique serait contenue dans la configuration des liaisons covalentes1. Dans les années 1950, cette idée stimula l'enthousiasme des chercheurs pour la quête de la molécule génétique. Bien que l'existence de l'ADN fût connue depuis 1869, son rôle dans la reproduction et sa forme hélicoïdale étaient encore ignorés lors des conférences de Schrödinger. Rétrospectivement, le cristal apériodique peut être considéré comme une prévision théorique bien menée de ce à quoi les biologistes devaient aboutir dans leur recherche sur le matériel génétique. Francis Crick, codécouvreur de la structure de la molécule d'ADN, a crédité Qu'est-ce que la vie ? d'une description théorique précoce du fonctionnement du stockage de l'information génétique, qui avait été pour lui une source d'inspiration dans ses premières recherches.

Sommaire [masquer]
1 Contexte
2 Contenu
3 Paradoxe de Schrödinger
4 Références
5 Voir aussi
Contexte[modifier | modifier le code]
Issu des conférences prononcées à Dublin en 1943, l'essai paraît en 1944. À cette date l'ADN n'est pas encore reconnu comme porteur de l'information

en relation

  • Redaction
    300 mots | 2 pages
  • rédaction
    333 mots | 2 pages
  • Redaction
    953 mots | 4 pages
  • rédaction
    369 mots | 2 pages
  • redaction
    407 mots | 2 pages
  • Rédaction
    541 mots | 3 pages
  • redaction
    574 mots | 3 pages
  • Rédaction
    1049 mots | 5 pages
  • Redaction
    4365 mots | 18 pages
  • Redaction
    386 mots | 2 pages