Références intertextuelles

5670 mots 23 pages
32 – Références Intertextuelles |[pic][pic][pic] | |
|[pic] | |
| | |
| | |
| | |
|«L’Arménien et moi échangèrent quelques mots, mais très peu, et je ne sais pas en quel langage c’était. Mais il m’attendit avant de commencer| |
|à utiliser sa hache»1. | |
|Un des facteurs qui est le plus incisif dans l’activité de traduction est l’intertextualité. Le problème peut être affronté sous au moins | |
|deux perspectives. La première est basée sur la référence intertextuelle qui est elle-même un processus de traduction, équipée d’un métatexte| |
|(la référence elle-même) et d’un prototexte (le texte auquel la référence est faite). La deuxième concerne l’intertextualité implicite dans | |
|les textes traduits et les textes en voie de traduction et les problèmes associés à la traduisibilité culturelle. | |
|En débutant par la première approche : la référence intertextuelle en tant que processus de traduction. Je préfère commencer par un exemple | |
|concret. Dans l’article Our House Wasn’t Dirty Enough? 2, (Notre maison n’était pas assez sale?), l’auteur décrit les problèmes qu’elle a eus| |
|avec les allergies de ses enfants, et les

en relation

  • Rose blanche
    3158 mots | 13 pages
  • La théorie sémiotique littéraire de michael riffaterre
    4931 mots | 20 pages
  • Cahiers Emil Cioran Approches Critiques IV Origines Ecriture Pag
    6828 mots | 28 pages
  • Litterature comparéé
    7665 mots | 31 pages
  • L'intertextualité dans l'immoraliste
    4944 mots | 20 pages
  • Degré zéro de l'écriture
    1228 mots | 5 pages
  • Interculturalité
    3244 mots | 13 pages
  • Poetique
    867 mots | 4 pages
  • Commentaire littéraire de mémoires d’une jeune fille rangée
    1618 mots | 7 pages
  • Analyse de la chanson "art poétik" de loco locass, par élodie lauzière
    1956 mots | 8 pages