Réflexion structurée droit

592 mots 3 pages
Introduction :
Le contrat de travail est un accord par lequel une personne (le salarié) s’engage à travailler pour le compte et sous la direction d’une autre personne (l’employeur) qui, en contrepartie lui verse une rémunération. Il existe 2 types de contrats de travail, les contrats à durée déterminée et les contrats à durée indéterminée, notre étude porte sur les contrats à durée déterminée donc nous nous focaliserons dessus. Les contrats à durée déterminée sont les CDD (conclu entre une entreprise et un salarié pour une durée déterminée et prend fin à l’échéance fixée) et les CTT ou autrement dit les contrats d’INTERIM (contrat par lequel une entreprise de travail temporaire embauche un salarié qu’elle met à la disposition d’une entreprise utilisatrice pour une durée déterminée), ces types de contrats sont formellement établis à l’écrit.
Quelles sont les raisons qui expliquent le développement du travail précaire et la législation applicable ? Dans une première partie, nous nous interrogerons sur les employeurs qui recourent au travail précaire puis dans une seconde partie nous étudierons les limites des CDD par la législation actuelle pour protéger les droits des salariés.

Développement :

I. Pourquoi les employeurs recourent au travail précaire ?

Phrase de transition : Mais pour ne pas laisser les employeurs « profiter » des salariés la législation actuelle donne des droits aux salariés et des limites aux CDD.

II. Les limites des CDD par la législation actuelle pour protéger les droits des salariés. Premièrement, la législation a définit des raisons pour l’utilisation d’un CDD par les employeurs, il y a trois cas possibles : Soit l’employeur décide de remplacer un salarié qui est absent, soit il décide d’accroitre temporairement l’activité de leur entreprise, ou bien il utilise un CDD pour des travaux saisonniers, en dehors de ces trois cas l’utilisation d’un CDD n’est pas autorisé par la législation. Si l’employeur veut tester un salarié

en relation

  • Réflexion structurée droit société personnes et société de capitaux
    614 mots | 3 pages
  • Le loup
    397 mots | 2 pages
  • Eco droit
    7463 mots | 30 pages
  • L'individu au travail - la représentation du salarié / methodologie d'une note structurée
    778 mots | 4 pages
  • Dissert droit
    7185 mots | 29 pages
  • Droit
    1417 mots | 6 pages
  • Comment choisir sa méthodologie en droit
    301 mots | 2 pages
  • eco droit aide
    435 mots | 2 pages
  • Trame objet d'étude
    385 mots | 2 pages
  • 083 Plan 20structur 20et 20connecteurs 20logiques
    982 mots | 4 pages