Réflexion sur l'amitié selon aristote

Pages: 6 (1266 mots) Publié le: 29 mars 2011
Après avoir pris connaissance de la définition d’Aristote de l’amitié, je me dois de reconnaître qu’elle ne diffère pas vraiment de celle que j’avais émise. En effet, dans les deux cas je mentionne la réciprocité de la relation et la continuité dans le temps, phénomène qu’on en retrouve, selon Aristote, que dans l’amitié véritable. La notion d’écoute inconditionnelle fait état que l’amitié quej’ai décrite ne repose pas sur l’utilité ou encore le plaisir. L’ami écoute par dévotion et ne recherche pas à en tirer profit de quelque manière que ce soit ce qui sera le cas en présence d’une fausse amitié, preuve qu’il le fait pour le bien de l’autre. Il est vrai que je ne fais pas mention de bonté et de vertu, termes qui sont selon moi archaïque au 21e siècle, mais puisque la bonté n’a pas étédéfinie clairement par Aristote et qu’en 2500 ans les choses ont changé, je me permet d’assumer que mon ami Edouard et moi sommes bons et que nous méritons d’avoir cette amitié. De plus, la franchise et l’honnêteté décrite dans ma définition sont aussi semblables à ce qu’Aristote associait à la communication entres amis véritables. Bref, si ma définition n’est pas totalement exacte et n’inclut pasprécisément les termes d’Aristote, elle est toute même bien proche de ce que le philosophe décrivait comme l’amitié parfaite.

À la lumière de ces réflexions, il est justifié de se concerner sur la nature véritable de l’amitié. En effet, l’amitié nous sert-elle vraiment plus à nous qu’aux autres, nos “amis”? En d’autres termes, l’amitié repose-t-elle sur l’altruisme ou sur l’égoïsme? De plus, laquestion nous porte à se demander si, peu importe la réponse, cette définition s’applique à tous les types d’amitié, principalement la véritable. Ma réponse est la suivante: l’amitié repose essentiellement sur l’égoïsme et ce, qu’elle soit utile, agréable ou bien véritable.

Le cas de l’amitié utile est certainement le plus simple à traiter. En effet, de par sa définition il transparait quecette forme d’amitié repose sur l’égoïsme. Les deux parties ne se fréquentent que parce qu’ils trouvent des avantages à côtoyer l’autre. Une personne fréquente l’autre pour son propre profit et n’a pas pour priorité d’aider l’autre sans arrière pensées, comme le ferait quelqu’un d’altruiste. Cette façon de retirer de l’autre ce dont nous avons besoin sous le couvert de l’amitié est une façon simple etacceptée dans notre société d’améliorer notre condition. Cependant, il ne fait aucun doute que c’est faire preuve d’égoïsme que d’utiliser l’autre pour assouvir ses besoins personnels. Un exemple probant d’une telle situation est celle de l’étudiant qui se joint à un autre pour un travail scolaire. Ici, chacun use du talent de l’autre pour augmenter ses propres notes sans se soucier le moins dumonde des notes de l’autre. Évidemment, dans la plupart les étudiants auront la même note, mais c’est la marque à leur bulletin qui les remplira de fierté et non celle du coéquipier. Les étudiants ne se nuiront pas l’un l’autre puisqu’ici une compétition sera contreproductive, mais en aucun cas l’étudiant n’aura travailler pour l’autre, mais l’autre en tirera profit tout de même. Cette forme deco-dépendance est ce qui distingue l’amitié utile d’une exploitation pur et simple, mais elle repose au même titre sur l’égoïsme des gens.

Pour sa part, l’amitié agréable est plus subtile sur sa nature égocentrique. S’il est vrai que cette amitié repose sur le plaisir que procure l’autre, elle cherche aussi en un sens à faire plaisir à l’autre. En effet, si la présence de quelqu’un nous estplaisante, il sera tout naturel pour nous de tenter d’être plaisant aussi. Cependant, en faisant cela nous espérons plutôt rendre l’autre encore plus plaisant et non pour le rendre réellement heureux. De ceci découle que l’amitié basé sur le plaisir repose tout autant sur l’égoïsme que l’amitié utile. Un exemple est l’amitié que se partage des joueurs d’une équipe sportive. Il se retrouve...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Aristote l'amitié
  • L'amitié selon michel de montaigne
  • Aristote : une réflexion sur l'équité
  • La justice selon aristote
  • Le bonheur selon aristote
  • La richesse selon aristote
  • Vision selon aristote
  • Le bonheur selon aristote.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !