répérage Ce que disait alice

1804 mots 8 pages
2- obsession ou comportement obsessif

De cette détestable manie comptable qui fait à certain additionner les arbres, les panneaux de signalisation, les voitures selon leur couleur ou les véhicule plus lourds au nombre de leurs roues … p.11
Il connaissait parfaitement toutes les allées et les moindres bosquets, l’architecture capricieuse des kiosques, des pavillons de musique et jusqu’aux éloquentes traces de rouille … p.19
Il se mit tout à coup à talonner son joggeur en caricaturant avec génie chaque geste, chaque attitude, chaque effort, jusqu’à la moindre grimace. p. 20 Il s’y exerçait donc. Des journées entières à miner la douleur, la grimace –et même jusqu’au sang qui s’épanche alors dans l’œil gauche- p.31
Il ne lui importait que de bien mourir p.32
D’abord il s’écroula beaucoup trop lourdement, presque sans un râle. p.32
Depuis le plus jeune âge et jusqu’à la mort, par mot, par un concept, parfois plus radical, moins tragique ou, qui sait, terriblement banal. P.44
Il ne pense plus qu’à ça, nuit et jour. P.64
Désormais sans emploi, il put consacrer tout son temps à cette étrange quête, qui, le plus souvent, prenait bizarrement la forme d’une hiératique immobilité … p.64
Voilà ce dont il ne pouvait dorénavant douter, jamais plus il ne s’en souviendrait ! p.65
De le savoir maintenant éternel, lui rendit ce vide tout à coup plus supportable son oublie presque pardonnable. P.65
C’est bien cela qu’il avait fini par comprendre au cours de cette méditation qui, durant près de trente ans, l’avait empêché d’entreprendre même une seule phrase. P.68
Une seule lettre dans chaque petite case, une seule petite case entre chacun des mots. P.69
J’écris, maintenant j’écris, en ce moment enfin j’écris, je prends exactement le temps qu’il faut, ni plus ni moins, précisément le temps d’écrire, p.69
Les faux numéros, les appels obscènes, les sollicitations les plus bassement crapuleuses, tout lui était pure et égale

en relation

  • rapport
    14152 mots | 57 pages
  • Central park 2014 Musso Guillaume
    71235 mots | 285 pages
  • central park
    77553 mots | 311 pages
  • Hésitation, stephenie meyer
    145459 mots | 582 pages
  • Soins, temps, toxicomanie (mémoire assistante de service social)
    36158 mots | 145 pages
  • Memoire
    27794 mots | 112 pages
  • L'huile d'olive ne meurt jamais
    29361 mots | 118 pages
  • analyse du discour
    8754 mots | 36 pages
  • Les écrivains témoins de leur temps
    13735 mots | 55 pages
  • Bac francais
    28155 mots | 113 pages