Réquisitoire raquin

Pages: 2 (302 mots) Publié le: 24 février 2011
Réquisitoire :

- Thérèse à deux ans quand son père la confie à sa sœur Madame Raquin.

- Madame Raquin s’occupe de sa nièce, de son éducation, la soigne, lanourrit,… jusqu’à l’âge adulte mais en contrepartie sa nièce Thérèse ne lui témoigne qu’ingratitude et mépris.

- Madame Raquin va jusqu'à marier Thérèse à son seul etunique fils, Camille, preuve de la confiance qu’elle éprouvait pour Thérèse qui lui a toujours montré une attitude conciliante et soumise mais fausse et calculatricepuisqu’elle a accepté son mariage avec son cousin alors qu’elle s’avait qu’il était malade et qu’il ne pourrait pas avoir l’attitude d’un homme normal envers sa femme.
-Dès qu’elle en a la possibilité, Thérèse trompe Camille avec son ami, Laurent, sans honte et sans aucun état d’âme.
Elle n’a aucune reconnaissance pour cette famillequi l’a recueilli.

- Elle n’a qu’une idée en tête, se débarrasser de Camille pour être libre avec Laurent.

Lorsque Laurent décide de le tuer, elle n’a aucunsentiment de pitié pour Camille, avec lequel elle a vécu toute son enfance. C’est un esprit machiavélique qui imagine et prémédite le déroulement du crime lors de lapromenade en canoë. Quelle cruauté, elle sait que Camille ne sait pas nager.

- Leur plan bien pensé aurait pu aboutir mais grâce au témoignage d’un pêcheur caché par lesroseaux et qui a assisté de loin à toute la scène, Thérèse et Laurent ont pu être arrêté et jugé.

La sanction doit être à la mesure de l’action ignoble commise surune personne malade et faible et je vous demande Messieurs et Mesdames les jurés de les condamner à passer le reste de leur vie en prison sans espoir de sortie.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Réquisitoire contre thérèse raquin
  • Réquisitoire
  • Réquisitoire
  • réquisitoire
  • réquisitoire
  • Requisitoire
  • Réquisitoire
  • Requisitoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !