Résumé de l'argent zola

Pages: 13 (3083 mots) Publié le: 27 mai 2010
L’argent… encore l’argent !
Par Mohamed Mebtoul

L’argent est souvent au centre d’histoires opaques, honteuses, tragiques, conflictuelles et injustes. L’épaisseur et la complexité de ces récits, nous conduisent à montrer que la question de l’argent est au centre des rapports sociaux. Autrement dit, il s’agit d’évoquer les liens sociaux noués aux « autres », aux institutions, à la famille, etc.Plus que le nerf de la guerre, il nous fabrique socialement. L’analyse de ses différents usages, est donc pertinente pour nous éclairer sur le mode de fonctionnement de la réalité sociale. Il structure les différentes pratiques et représentations quotidiennes des personnes. Il ouvre tous les champs du possible. « Rien n’est vrai, tout est permis » (Nietzsche, 1991). Opérateur dans les multiplesconflits sociaux , les déchirements familiaux, les complicités tacites, les compromissions douteuses, les micronégociations quotidiennes, les allégeances, les cooptations, et certaines formes de solidarité, l’argent construit nos différents types de rapports au monde. Il mobilise nos émotions et notre énergie. Il est bien souvent à l’origine des stratégies souterraines et secrètes déployées par lesindividus. L’argent est bien un phénomène social total, selon Mauss (1989). Mais son usage social et culturel se construit différemment selon nos histoires particulières, les époques et ses modes de répartition politique dans la société.

L’argent n’est pas seulement compté, économisé, caché ou dépensé dans l’acquisition des biens divers. Il confère du prestige, de la valorisation et dupouvoir, en légitimant les façons de faire de la personne. Une histoire simple peut être ici restituée. Mr. T. s’est enrichi rapidement grâce aux affaires dans une région frontalière. Ici, l’argent coule à flot, distribué et capté par les multiples réseaux où l’informel et le formel font bon ménage. Mr. T. est courtisé par son entourage familial. Il devient par la force des choses, un acteurincontournable. Il est écouté, respecté et craint. Dans son palace, il a l’œ sur il tout. Il s’octroie le pouvoir de marier, comme il l’entend, tous ses enfants contraints de résider avec lui. Il s’occupe de façon dictatoriale de tous les achats. « Si ma femme a besoin de quelque chose, elle doit nécessairement passer par mon père », disait l’un de ses fils.

L’ascension sociale brutale et rapide
La loid’airain de la réussite matérielle balise tout sur son passage : des habitations immenses et hideuses construites à coup de milliards de DA, pour se donner faussement l’image de la « grandeur ». Ici, la ville est constamment remodelée par les pratiques sociales, elles mêmes le produit d’une histoire des hommes. Le fait urbain, au-delà de sa matérialité, se définit par l’action des agents qui leconstruisent, le retravaillent, le modifient. Il est possible de lire la ville, en décryptant le mode de captation des lots des terrains et des constructions rapides de villas, pour comprendre la brutalité de l’ascension sociale de certains. Elle n’est pas étrangère aux multiples connivences politiques et financières qui se jouent dans la société. De nouveaux « prophètes » de l’argent douteux, émergentsur la scène sociale et politique ; à tel point que le premier ministre n’a pas hésité à évoquer la prégnance de la corruption politique pour acheter une place sociale dans les cercles politiques. Ces pratiques sont enracinées dans la société. Elles sont à l’origine d’un nouvel ordre moral. Le système de valeurs centré sur une mobilité sociale méritée, sur le capital culturel, sur la rigueur, surl’effort, est l’objet de dérisions, de moqueries et d’étiquetages sournois qui signifient clairement que la personne n’a pas réussi

à construire sa place dans la société. « Il est en dehors du coup ». « Il ne sait pas s’y prendre ». La personne est stigmatisée, déconsidérée, parce qu’elle est « hors-jeu », incapable d’intégrer le jeu de la transgression. Ces expressions courantes dans le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'argent de zola
  • L'argent
  • Zola, l'argent
  • L'argent, zola
  • Zola, l'argent
  • L'argent de zola
  • Zola l'argent
  • L'argent emile zola

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !