Résumé du marchand de venise de shakespeare

466 mots 2 pages
Le jeune vénitien Bassiano est amoureux de Portia, une riche et belle héritière de Belmont. Criblé de dettes et ayant dilapidé sa fortune il demande à son ami Antonio de lui prêter de l’argent. Mais celui-ci est un marchand dont toute la richesse est sur la mer, il ne peut donc disposer sur le champ de liquidités. Bassiano, sur les conseils de son ami qui se portera garant, emprunte alors au juifShylock la somme de trois mille ducats pour trois mois. Antonio qui refuse de verser un intérêt pour ce prêt accepte la proposition de Shylock de lui donner un livre de sa propre chair en cas de non-remboursement à la date et au lieu prévus. Ainsi Bassiano peut se rendre à Belmont afin de retrouver Portia qui, comme l’a souhaité son père, épousera le prétendant qui choisira parmi les trois coffrets celui dans lequel se trouve son portrait. Bassiano, après les tentatives infructueuses de deux premiers prétendants, fait lui le bon choix et peut devenir l’époux de la belle et vertueuse héritière de Belmont, tout comme Gratiano, son ami rustre et jovial, devient celui de Nérissa, dame de compagnie de Portia. Mais Bassiano apprend que tous les bateaux d’Antonio ont fait naufrage et que celui-ci n’a pu rembourser à temps son créancier qui réclame son dû, une livre de chair de son débiteur. Lors du procès, Shylock – dont entre temps la fille Jessica s’est enfuie avec son amant Lorenzo lui dérobant une partie de son argent et deux précieux joyaux dont une turquoise que Shylock tenait de sa femme Léa – se montre inflexible et veut que la loi vénitienne soit rigoureusement respectée. Alors qu’Antonio s’est résolu à mourir, arrive Portia déguisée sous les traits d’un jeune magistrat dénommé Balthazar. Le Doge le charge alors de résoudre cette affaire. Après avoir rappelé que la loi ne connaît pas d’exception, Portia fait remarquer à Shylock, tel que le contrat le mentionne, qu’il devra prélever une livre de chair exactement, pas une once de plus ou de moins et ce sans verser une seule

en relation

  • William shakespeare
    1052 mots | 5 pages
  • William shakespeare : recherche documentaire
    1508 mots | 7 pages
  • Lulu
    1424 mots | 6 pages
  • William shakespeare
    5471 mots | 22 pages
  • Shakespeare et peines d'amour perdues
    1614 mots | 7 pages
  • Comparaison hamlet lorenzaccio
    1743 mots | 7 pages
  • Shakespeare
    1723 mots | 7 pages
  • Tous les matins du monde
    1585 mots | 7 pages
  • oss 117
    1031 mots | 5 pages
  • William shakespeare
    9275 mots | 38 pages