résumé et analyse la police des pauvres

1496 mots 6 pages
Filière ASSC 1

Sociologie générale

1)
Une équipe de sociologues sous la direction de Pierre Bourdieu a enquêté pendant trois ans au près d’ouvriers, de paysans, de fonctionnaires mais aussi d’institutions comme l’école pour dépeindre la société française contemporaine et ses difficultés. Ces enquêtes ont été rassemblées dans le livre La Misère du Monde, édité en 1993. Rémi Lenoir a enquêté au près de professionnels du corps de justice dans « La Police des Pauvres ».
Dans une première partie du texte, Rémi Lenoir résume et analyse le parcours de Jean, chef de service dans une direction départementale des polices urbaines. Il raconte les mécanismes qui l’ont conduits à entrer dans le milieu de la police. Jean s’est introduit dans ce milieu de manière un peu imprévue, il ne savait pas quoi faire et rien de sa vie n’aurait pu laisser présager ce destin. Il découvre peu à peu un grand engagement par le syndicalisme qui l’amène à repenser son métier. Son vécu difficile d’inspecteur et son syndicalisme le conduisent à devenir commissaire. Ces différentes expériences lui permettent de se faire une conception approfondie et personnalisée, quasiment sociale du travail policier. Rémi Lenoir reprend le vécu de Jean pour expliquer sa perception de la « police des pauvres et du pauvre » (considérée dans la doxa comme la moins enviable) en contradiction avec « la police de pointe » (qui se charge de la délinquance organisée) des commissaires et des inspecteurs. Il dépeint ainsi deux modèles de policiers qui s'opposent. Rémi Lenoir rapproche souvent ce que dit Jean avec son passé et ses origines.
La deuxième partie du texte est consacrée à l’entretien de Remi Lenoir avec Jean, le commissaire. Il s’agit d’une retranscription orale directe du commissaire.
Jean travaille avec la petite et moyenne délinquance. Il remarque qu’on leur donne parfois des affaires plus importantes pour revaloriser et remotiver les policiers. Il part de ce constat du manque de responsabilité

en relation

  • Rapport de stage
    1214 mots | 5 pages
  • Polar
    3152 mots | 13 pages
  • La meute - nouvelle litteraire
    320 mots | 2 pages
  • Oliver twist
    1208 mots | 5 pages
  • Le frisson de l'emeute
    4731 mots | 19 pages
  • aucun
    885 mots | 4 pages
  • Analyse du poème "la lessive" de jacques prévert
    1457 mots | 6 pages
  • Google challenge traduit
    2284 mots | 10 pages
  • Boul de suif
    3685 mots | 15 pages
  • Dissertation les miserables
    3603 mots | 15 pages